13 causes qui peuvent déclencher une migraine


13 causes qui peuvent déclencher une migraine

Les causes de la migraine

La migraine est une douleur intense à la tête. Elle survient généralement par crises. Différents facteurs peuvent déclencher une migraine. Vous trouverez ci-dessous 13 causes de migraine possibles et leurs explications.

Consommer des glaces, milkshakes et aliments glacés

Bien que délicieux, les milkshakes, les glaces et tous les aliments glacés peuvent provoquer des maux de têtes. Le « gel du cerveau », ou la « céphalée de la crème glacée », est court mais intense. La migraine intervient lors du contact entre l’aliment glacé et le palais. Il est conseillé de ne pas manger trop rapidement et d’habituer son palais en commençant par prendre un peu de glace ou de milkshake et de le garder quelques secondes dans sa bouche.

Boire des boissons sucrées et/ou alcoolisées

Les excès de boissons sucrées et alcoolisés déclenchent également des migraines. D’abord, le sucre et l’alcool déshydratent le corps humain. Puis, la déshydratation engendre des maux de tête. De plus, certains composants comme les conservateurs, les sulfites ou les nitrates peuvent être facteurs de migraine.

Ne pas boire suffisamment d’eau

Le manque d’eau se traduit par une déshydratation. La déshydratation engendre un mauvais fonctionnement de l’organisme et mène à la migraine. Pour un adulte, il est recommandé de boire entre 1,5 litre et 2 litres d’eau par jour. Il est possible de boire plus d’eau en fonction de l’activité physique pratiquée.

Les parfums

Certaines odeurs peuvent provoquer des crises de migraine. Une personne sur deux sujette aux migraines est particulièrement sensible aux odeurs. Ainsi les parfums, la fumée de cigarette, les aérosols, les produits d’entretien et de nettoyage parfumés peuvent être à l’origine de maux de tête.

Les orages

Des études montrent que pendant les orages, les migraines ont 28 % de chances en plus de survenir. A l’origine de ce phénomène, les ondes électromagnétiques émises pendant l’orage par la foudre seraient vectrices de ces maux de tête.

Les règles

Les crises de migraine arrivent souvent pendant les périodes de règles. C’est pendant cette période que 50% des femmes concernées par des crises de migraine ont des maux de tête. La migraine se déclare entre 2 jours précédant le cycle menstruel et le premier jour des règles. Des maux de tête intenses peuvent aussi survenir au cours des périodes d’ovulation.

Le sommeil

Le sommeil est un des éléments importants dans le cadre d’une bonne hygiène de vie. Si vous manquez de sommeil, que vous ne dormez pas correctement ou que vous dormez trop, des crises de migraine peuvent survenir. La perturbation du rythme du sommeil (appelé aussi « rythme circadien ») par le travail de nuit, une grasse matinée ou par des horaires irréguliers augmente la fréquence des migraines.

La lumière

Soleil à la plage ou à la montagne, néons des enseignes de magasins, phares des voitures, reflet sur une fenêtre d’immeuble… Quelle que soit la source de la lumière, celle-ci sollicite le nerf optique. En conséquence, le nerf optique excite le cerveau. Et dans des circonstances d’exposition à la lumière continue et soutenue, il est possible que la lumière cause une migraine.

Le café

Selon sa fréquence et son importance de consommation, le café peut provoquer des crises de migraine.

Il est constaté que les grands consommateurs quotidiens de café sont plus sujets aux migraines et souffrent plus fréquemment de maux de tête. Pour un gros buveur de café, le manque de café par rapport à sa dose quotidienne peut mettre en place les conditions qui déclencheront un épisode migraineux.

Par ailleurs, le café est connu pour avoir des propriétés contre les migraines. C’est pourquoi de la caféine est présente dans plusieurs médicaments contre la migraine. De cette manière, chez beaucoup d’individus, la douleur s’estompe avec un café noir sans sucre.

La génétique

La génétique tient une place importante chez les individus car des prédispositions aux migraines seraient inscrites dans nos gènes. Les probabilités d’être atteint par des crises de migraines sont plus importantes quand des membres de sa famille sont sujets à de telles crises.

Les variations du taux d’œstrogènes

Le taux d’œstrogènes évolue pour différentes raisons : cycle menstruel, pilule contraceptive, grossesse, ménopause etc. Ces fluctuations sont favorables aux maux de tête. De plus, les variations du taux d’œstrogènes peuvent rendre la femme plus sensible aux mécanismes à l’origine des migraines.

Le stress

Lorsqu’un individu est soumis au stress, il est sujet à des crises de migraine. En effet, le stress se traduit par une baisse du niveau de la sécrétion de sérotonine et induit une diminution de la taille de certains vaisseaux sanguins du cerveau.

A l’opposé, une hausse de la sécrétion de sérotonine et l’apaisement retrouvé peuvent engendrer une migraine. Ainsi, lors du premier jour de vacances, les personnes soumises à beaucoup de stress dans leur vie professionnelle développent souvent ce genre de migraine.

La pollution

La pollution de l’air respiré peut induire des crises de migraine. En effet, dans l’air pollué se trouvent des substances chimiques et moins d’oxygène que dans un air non-pollué. Les vaisseaux sanguins du cerveau se dilatent afin d’apporter plus d’oxygène au cerveau. Cette dilatation entraîne une plus grande probabilité de migraines. Plus l’air respiré est pollué, plus ce phénomène est important et plus la probabilité de migraines augmente.









ALDECAstudio - Fotolia |

A découvrir

A voir aussi

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.