Publicité

Vivre dans une tour d’ivoire

Vivre dans une tour d’ivoire

Publicité
Publicité
Expression : vivre dans une tour d’ivoire

Pourquoi dit-on “vivre dans une tour d’ivoire” ?

Si on dit d’une personne qu’elle vit dans une tour d’ivoire, cela signifie qu’elle a adopté un mode vie solitaire. Elle est coupée du monde extérieur de façon volontaire et pleinement consentie. Par choix, cette personne vit donc isolée de la fureur du monde. 



Cette expression a une origine littéraire. Elle fut popularisée au 19ème siècle par Charles-Augustin Sainte-Beuve. L’écrivain et critique littéraire l’utilisa pour décrire le romancier et poète romantique Alfred de Vigny dans Les Consolations, paru en 1830.



Dans cet ouvrage il compare Victor Hugo qui selon Sainte-Beuve « combattit sous l’armure », à Alfred de Vigny « plus secret, comme en sa tour d’ivoire » .



Sainte Beuve souligne ainsi la particularité du caractère d’Alfred de Vigny. En effet, par nature pessimiste et quelque peu hautain, il aimait se mettre en retrait de la société de son époque pour se consacrer à l’écriture. Pour se faire, il affectionnait un lieu précis : son domaine de Charente. Et plus précisément une minuscule pièce de quelques mètres carrés située au dernier étage de celui-ci où il pouvait écrire dans le calme absolu.

La référence à l’ivoire s’explique quant à elle par la minutie de son travail de poète, tel un sculpteur de ce matériau.


Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité