Tout savoir sur la valériane - Remèdes de grands-mères

Publicité

Valériane


Valeriane

Tout savoir sur la valériane

  • Nom botanique : Valeriana officinalis
  • Origine : Europe centrale
  • Molécules : acétate de bomyle, valépotriates

Description

La racine de cette plante herbacée, à l’odeur peu agréable, est utilisée depuis l’Antiquité, notamment par le célèbre Hippocrate, pour soigner les troubles du sommeil et l’anxiété. À mesure des siècles, la valériane est devenue une véritable panacée prétendument capable de guérir l’hystérie, l’épilepsie ou l’arythmie cardiaque et de faire tomber amoureux ! Alors qu’elle est calmante pour les humains, la valériane provoque une sorte de transe chez les chats. Le nom de valériane dériverait de la région de Valeria, province romaine de Pannonie, correspondant à l’actuelle Hongrie.

Effets sur la santé

  • Contre les troubles du sommeil : la valériane favorise l’endormissement sans provoquer d’effet d’accoutumance. Ajoutez 3 g de racines de valériane dans 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Buvez cette tisane au coucher.
  • Contre l’anxiété : il semble que la valériane agit sur des récepteurs du cerveau pour réduire la sensation de stress. Ajoutez 3 g de racines de valériane dans 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes, afin d’obtenir une teneur élevée en substances actives. Prenez-en trois fois par jour.
  • Décontractant musculaire : en application externe, la valériane détend les muscles. Ajoutez 3 g de racines de valériane dans 200 ml d’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes et humectez une compresse. Appliquez sur la zone douloureuse.

Les contre-indications

Les racines de valériane sont contre-indiquées chez les femmes enceintes, allaitantes et les enfants de moins de 12 ans.

Astuces et remèdes avec la valériane :

Manfred Ruckszio |

Publicité