Un mauvais coucheur | Les expressions de grands-mères


Un mauvais coucheur


un mauvais coucheur

Pourquoi dit-on « un mauvais coucheur » ?

« Un mauvais coucheur » est une personne désagréable, difficile à vivre et dont la sociabilité est limitée. Cette expression date du début du XIXème siècle mais fait référence à une époque bien plus ancienne encore.

Au XVIème siècle dans les auberges, il était de coutume pour les quidams de dormir à plusieurs dans le même lit. On partageait ainsi sa couche de manière aléatoire avec d’autres voyageurs. Frappé de malchance, vous pouviez passer une nuit fort agitée si votre compagnon ronflait ou bougeait beaucoup. Ces personnes remuantes ou bruyantes furent appelées « mauvais coucheurs », et pouvaient par ailleurs montrer leur irascibilité si la remarque leur en était faite.




La pratique de partager son lit a bien disparu au cours des siècles suivants, mais le langage en a conservé la trace comme une marque de compassion à l’égard de ceux qui, il y a des siècles, eurent à subir le comportement nocturne de leurs semblables.




|