Publicité

Un fayot

Un fayot

Publicité
Publicité
un fayot

Pourquoi dit-on « un fayot » ?

D’un individu zélé avec sa hiérarchie, que ce soit un professeur ou un supérieur, on dit dans le langage populaire que c’est un fayot.

Ce terme trouve son origine au XIXe siècle dans le monde de la marine. Des haricots étaient alors fréquemment servis à bord des navires militaires en raison de leur faible coût et de leurs caractéristiques de conservation. Mais ils ne faisaient pas l’unanimité chez les marins. Pourtant ils revenaient fréquemment au menu. Par analogie on se mit à nommer ceux qui malgré des inimités flagrantes parvenaient à voir leur contrat renouvelé grâce à des flatteries adressées à leurs supérieurs hiérarchiques. Tout comme les fayots ils n’étaient pas aimé mais maintenaient leur place.

Un mot de l’expression connexe, « c’est la fin des haricots ». Elle trouve son origine dans les internats du début du 20ème siècle. Quand les réserves de nourriture étaient vides, des haricots étaient servis aux élèves. Ce légume était considéré comme un aliment plutôt médiocre. Quand même les haricots venaient à manquer, cela signifiait que la situation était catastrophique. D’où l’expression souvent ironique “c’est la fin des haricots” employée quand c’est la fin de tout et qu’il n’y a plus d’espoir.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité