Publicité

Tourner casaque

Tourner casaque

Publicité
Publicité
tourner casaque

Pourquoi dit-on « tourner casaque » ?

« Tourner casaque » consiste à changer d’opinion ou de parti soudainement et souvent de façon intéressée. Cette expression exprime la même idée que cette apparue plus tardivement « retourner sa veste ».

Son origine date du 17ème siècle. Selon Gilles Henry dans son Les expressions nées de l’histoire, Charles-Emmanuel Ier de Savoie, duc de Savoie et prince de Piémont eut un rôle déterminant dans son élaboration. Ce prince passait des alliances changeantes et contradictoires en fonction de ses propres intérêts, tantôt avec la France, tantôt avec l’Espagne. Or il portait une casaque, c’est-à-dire un manteau ample à manches longues sur son armure, comme cela était de coutume chez certains hommes d’armes, les cavaliers, notamment les mousquetaires.

Mais sa casaque avait une particularité. Elle était bicolore, blanche d’un côté en référence à la monarchie française, et rouge de l’autre, en référence à l’Espagne. Pour signifier son allégeance à l’une ou à l’autre partie il tournait simplement casaque.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité