Tenir le haut du pavé | Les expressions de grands-mères


Tenir le haut du pavé


tenir le haut du pavé

Pourquoi dit-on « tenir le haut du pavé » ?

Celui qui « tient le haut du pavé » profite d’une position sociale élevée. Il ne s’agit pas ici de surmonter un seul pavé, mais un ensemble de pavés situés plus haut que les autres.

Les rues en France n’ont pas toujours été goudronnées et plates. Au Moyen Âge elles étaient pavés et concaves. Ainsi la chaussée était plus basse au centre que sur les côtés, là où elles rejoignaient les murs des maisons. Dans la partie centrale les eaux usées coulaient. En l’absence de trottoir les passants marchaient donc sur les parties plus élevées.




Or il était de coutume lorsque deux personnes se croisaient, que la moins fortunée quitte la partie haute pour la laisser libre à la personne la plus riche. L’étroitesse des rues empêchait en effet que deux individus restent au même niveau. La personne de la classe sociale la plus élevée tenait donc toujours le « haut du pavé » afin de ne pas salir ses vêtements dans la partie basse.




|