Publicité


Les nouveautés

dire pis que pendre Dire pis que pendre

Dire pis que pendre signifie dire beaucoup de mal de quelqu’un, à tort ou à raison, avec le plus souvent la tenue de propos médisants. Par exemple, des électeurs peuvent dire « pis que pendre » sur leur nouveau maire. On peut dire mais aussi écrire « pis que pendre » sur une personne. 

Consulter la suite de l'article
cousin germain Cousin germain

L’expression « cousin germain » désigne les enfants dont les parents sont frères ou sœurs. Ces cousins ont donc des grands-parents en commun.

Consulter la suite de l'article
appeler un chat, un chat Appeler un chat, un chat

Appeler un chat, un chat signifie ne pas avoir peur de dire les choses telles qu’elles sont, en toute honnêteté.

Consulter la suite de l'article
Tonnerre de Brest Tonnerre de Brest

L’expression – Tonnerre de Brest ! – est utilisée comme un juron de marin pour exprimer la colère. Deux explications existent quant à son origine, avec pour point commun un canon. 

Consulter la suite de l'article
oeil au beurre noir œil au beurre noir

Un œil au beurre noir est une ecchymose touchant les pourtours de l’œil, souvent causée par un coup ou une chute. Elle peut être indistinctement utilisée avec un « cocard ». 

Consulter la suite de l'article
en voiture, Simone En voiture, Simone

En voiture, Simone est une injonction signifiant qu’il faut débuter une acte, commencer à agir.

Consulter la suite de l'article
peu ou prou Peu ou prou

Peu ou prou signifie plus ou moins, à peu près. Cette formule peut s’utiliser pour exprimer une approximation de ce qui est petit ou grand selon les circonstances. On peut ainsi indiquer à son interlocuteur que c’est « peu ou prou » la même chose.

Consulter la suite de l'article
être médusé Être médusé

Être médusé consiste à être stupéfait. On peut ainsi être médusé face à un danger ou un spectacle étonnant.

Consulter la suite de l'article









Publicité