Les erreurs à ne pas commettre quand on veut supprimer le sucre


Les erreurs à ne pas commettre quand on veut supprimer le sucre

L’une des clés pour maigrir et vieillir en bonne santé est de consommer peu de sucre et ainsi, de maintenir son taux d’insuline au plus bas possible. D’après le pédiatre et endocrinologue Robert Lustig, le sucre est le principal responsable de l’épidémie mondiale d’obésité et de la hausse de l’apparition des maladies métaboliques telles que le l’hypertension et le diabète. Il a également publié un livre sur ce sujet : « Sucre, l’amère vérité ».

Ne pas consommer de fibres

Quand on veut faire baisser le taux d’insuline présent dans le sang, on doit consommer des fibres. Ce sont elles qui vont permettre le ralentissement du stockage de l’énergie présente dans les cellules adipeuses. Lorsqu’un repas contient une importante quantité de glucides à index glycémique élevé, tels que le riz, les pommes de terre ou les pâtes, on va alors y ajouter des légumes ou des légumineuses (lentilles, pois chiche) afin de freiner l’absorption des glucides.

A contrario, l’association entre matières grasses et glucides est la plus néfaste. Imagée par le steak-frites, il est préférable de consommer exclusivement des céréales et du pain complet.

Prendre des jus de fruits

En effet, les fibres insolubles présentes dans les fruits et légumes entiers ne se retrouvent pas dans les jus de fruits ou les smoothies. Même s’il est d’origine naturelle, le fructose créera les mêmes problèmes métaboliques pour le corps : maladies cardiovasculaires, hypertension, obésité ou diabète, car le sucre sera absorbé plus rapidement. Il faudra aussi arrêter de consommer des sodas, des boissons énergisantes, des thés glacés ou encore de l’alcool.

Acheter des produits allégés en graisses

La majorité des produits allégés en graisse comblent leur composition à l’aide de différents sucres ajoutés comme le fructose, principal composant du sucre blanc, mais aussi avec du sirop de maïs, du sirop de glucose fructose, du malt d’orge, du dextrose, du saccharose, du lactose etc.

Devenir végétarien

Ce n’est pas parce que l’on est végétarien que l’on est protégé des problèmes métaboliques. Cela pourrait même faire grossir si l’on persiste à manger des produits transformés qui ne contiennent pas de produits d’origine animale et si l’on déséquilibre ses apports. Lorsqu’on devient végétarien ou vegan, il faut apprendre certaines règles nutritionnelles comme l’apport nécessaire en protéines végétales (soja, lentilles, pois chiche). Il faut aussi tenir compte de l’apport nécessaire en fruits et légumes de saison, ainsi que celui des bonnes graisses (huile de colza, mâche, oléagineux) et ainsi éviter les déséquilibres.

Ne pas pratiquer d’activité physique

Pratiquer un sport ne fera pas maigrir mais pourra permettre d’augmenter la masse musculaire. En effet, plus l’on a de muscles, plus l’énergie est brûlée au repos. La mesure de l’IMC ou indice de masse corporelle n’indique pas que plus on a de la masse musculaire, plus la masse adipeuse est réduite et donc, plus la santé est améliorée. D’autre part, s’adonner ç une activité sportive permet de gérer le stress en baissant le taux de cortisol et en augmentant le niveau d’endorphines présents dans le corps.

Ne pas assez dormir

Quand on manque de sommeil, le taux de cortisol qui représente un marqueur de stress et le taux de ghréline (qui n’est autre que l’hormone de la faim) augmentent l’intérêt pour la nourriture et notamment celui pour les produits gras et sucrés, ainsi que le système de récompense. Pour finir, l’on peut dormir sans culpabiliser quand on sait que la dépense énergétique au repos représente 60 % de la dépense énergétique quotidienne (environ 1 200 calories).

Pour plus d’informations à ce sujet : « Sucre, l’amère vérité », de Robert Lustig, aux Editions Thierry Souccar.








|

A découvrir

A voir aussi

TOP VIDEOS

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.