Sport : les bons comportements à adopter - Grands-mères


Sport : les bons comportements à adopter


Faire du sport et adopter les bons comportements.

Vous avez envie de reprendre le sport ? Avant de vous y remettre, suivez les recommandations de la Fédération française de cardiologie, adaptées à votre âge et forme physique.

1/ Un bilan médical est nécessaire pour reprendre le sport

Oui. Comme le test d’effort, le bilan médical est fortement conseillé aux femmes de plus de 50 ans, ainsi qu’aux hommes de plus de 45 ans. Les autres personnes, surtout celles de moins de 40 ans sans antécédents cardiovasculaires, sont, elles, moins concernées.

2/ Le jogging s’effectue quand il fait froid

Oui et non. Les adeptes du running pensent parfois qu’il est préférable de courir lorsqu’il fait froid plutôt que très chaud. Mais il est important de rappeler que courir en dessous de moins cinq degrés s’avère également néfaste pour le cœur que de se dépenser par plus de 30 degrés. A noter également qu’il ne faut pas s’adonner au running en période de pic de pollution, et ce quelque soit le temps.

3/ Faire du sport avec de la fièvre, c’est possible

Non. Lorsque l’on est malade, surtout avec de la fièvre, il est recommandé de ne pas réaliser d’activités physiques. Les médecins recommandent de rester chez soi et de se reposer, et ce jusqu’à huit jours après un épisode grippal.




4/ S’hydrater durant le sport est important

Oui. Lors d’une séance de sport, il est primordial de boire toutes les 30 minutes, au minimum. Boire permet d’hydrater le corps mais aussi de prévenir les courbatures du sportif. Trois ou quatre gorgées d’eau sont suffisantes.

5/ Fumer avant ou après le sport n’est pas si grave

Non. Voilà encore une idée reçue ! Allumer une cigarette avant ou après l’effort est fortement déconseillé, notamment deux heures avant ou après l’exercice physique. Plus encore, fumer est interdit pour demeurer en bonne santé.

6/ Etre essoufflé lors d’une séance de sport est logique

Oui et non. Il est tout à fait normal de se sentir essoufflé lors d’une séance de sport, puisque le cœur accélère lors de l’effort. Par contre, si les essoufflements se prolongent avant ou après ce dernier, il faut s’alerter. Si les essoufflements sont inhabituels, comme des palpitations cardiaques ou une douleur dans la poitrine, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste. Pour rappel, une fréquence normale du pouls lors d’une activité sportive ne doit pas dépasser 220 battements par minute.




bogdankosanovic / Istock. |