Bienfaits, contre-indications… On vous dit tout sur la spiruline


Bienfaits, contre-indications… On vous dit tout sur la spiruline


Spiruline

Connaissez-vous la spiruline et ses bienfaits ? Cette petite algue, connue depuis les années 70, se consomme en cure de quelques semaines pour apporter à l’organisme les nutriments dont il a besoin. Mais comment la spiruline améliore le confort quotidien ? Qui peut la consommer ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur une petite algue qui vous veut du bien.

Les bienfaits de la spiruline pour l’organisme

La spiruline est une algue qui se présente sous forme de poudre ou de comprimés lorsqu’il s’agit de la consommer. Véritable complexe anti-âge à elle seule, elle intervient non seulement sur les signes de l’âge, mais elle détoxifie l’organisme et participe à son renforcement. Recommandée sur avis médical, une cure de spiruline dure généralement quelques semaines et peut être renouvelée dans l’année.

Grâce à la présence de chlorophylle, elle favorise la fabrication de globules rouges dans le sang. Ainsi, les cellules internes sont mieux oxygénées et elles gagnent en résistance. La spiruline ne soigne pas, elle participe activement au renforcement des défenses immunitaires, seule comme en complément d’autres nutriments.

Un concentré de vitamines, de minéraux et de nutriments

La principale force de la spiruline réside dans sa composition comme dans sa forte teneur en vitamines et en minéraux. Avec environ 28,5 mg de fer dans 100 g (soit plus de 3 fois la teneur en fer dans 100 g de viande rouge !), cette algue aide à lutter contre l’anémie.




Par ailleurs, la spiruline contient des vitamines B (B2, B3, B6 et B9), mais aussi des vitamines A et E qui participent au renforcement du système immunitaire et aident à ralentir le vieillissement cellulaire. Votre organisme résiste davantage aux maux du quotidien et votre peau ressent moins les effets du temps.

Une très haute teneur en protéines

Parmi les nutriments présents dans la spiruline, on pense moins souvent à la protéine, et pourtant cette petite algue en regorge. Avec plus de 57 g de protéines pour 100 g de spiruline, les végétariens et les vegans en font leur allié de poids pour remplacer la viande dans leur alimentation.

Contre-indications de la spiruline

Bien que cette algue soit recommandée pour renforcer l’organisme, il convient de préciser que la spiruline est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, si vous avez de la fièvre ou si vous souffrez de phénylcétonurie. En outre, les personnes souffrant de calculs rénaux ou de troubles du métabolisme de l’acide urique (goutte, maladies inflammatoires chroniques…) ne doivent pas consommer de la spiruline. Nous vous conseillons de consulter un médecin ou un naturopathe qui pourra vous confirmer l’utilité d’une prise de spiruline selon vos besoins.




tashka2000 - Getty Images |