Le bon sens de l’orientation d’un homme serait dû à la testostérone | Recette et remède de grand mère


Le bon sens de l’orientation d’un homme serait dû à la testostérone

Sens de l'orientation

Une légende pas si urbaine accorde aux hommes un meilleur sens de l’orientation que les femmes. Une récente étude norvégienne rapporte que cette capacité serait due à la testostérone, l’hormone sexuelle mâle.

Une équipe de chercheurs de l’université norvégienne de sciences et de technologie (NTNU) a étudié les comportements de 18 hommes et de 18 femmes.

→ Ils les ont invités à retrouver leur chemin dans un labyrinthe virtuel, à l’aide de lunettes 3D et d’une manette. Se faisant, ils devaient mener à bien certaines tâches d’orientation, telles que « trouver la voiture jaune ».
Missions pendant lesquelles les chercheurs mesuraient l’activité cérébrale des volontaires via l’IRM.

• Les hommes s’y sont retrouvés plus vite que les femmes et ont réussi deux fois plus de missions en utilisant des raccourcis et les points cardinaux. Les femmes ont préféré d’autres stratégies, en utilisant par exemple un itinéraire pour s’orienter plutôt que les points cardinaux.

Carl Pintzka, auteur de l’étude, observe que « le sens de l’orientation des hommes est plus efficace. Ils se sont rendus plus rapidement à leur destination ».

→ Plus étonnant encore, les chercheurs ont par la suite administré une goutte de testostérone sur la langue d’un premier groupe de 21 femmes, tandis que 21 autres ont quant à elles reçu un placebo.

• Cette fois-ci, les femmes du 1er groupe ont bien mieux réussi le test que les autres, en utilisant davantage les points cardinaux pour s’orienter, à l’image des hommes de la phase précédente. À noter qu’elles n’ont en revanche pas été capables de remplir plus de missions.

Autre observation, les deux sexes utilisent des parties différentes du cerveau pour s’orienter : les hommes semblent davantage utiliser l’hippocampe — la partie du cerveau liée aux points cardinaux – que les femmes.

→ La perte de repères géographiques n’est pas sans rappeler les premiers symptômes de la maladie d’Alzheimer, qui touche deux fois plus de femmes. Elle pourrait donc être liée aux hormones sexuelles. Cette étude pourrait alors aider les scientifiques à mieux comprendre le développement de cette maladie.









DieAugenweide - shutterstock |

A découvrir

A voir aussi

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.