Publicité

Sang bleu

Sang bleu

Publicité
Publicité
sang-bleu

Pourquoi la noblesse a le « sang bleu » ?

L’expression “sang bleu” ne fait aucunement référence à la qualité du sang. Elle est associée à la noblesse sous l’Ancien Régime et a pour origine une pratique au sein des cours des royaumes d’Europe et en particulier en France et en Espagne.

Au 17ème siècle, les nobles quel que soit leur sexe avaient une obsession : la couleur de leur peau. Et contrairement à la mode contemporaine du bronzage, ils faisaient tout ce qu’il était possible de faire pour maintenir une peau la plus blanche et la plus fine possible. Ceci dans un seul but : que leurs veines, de couleur bleue donc, soient les plus visibles possibles.

Pour parvenir à un tel résultat il convenait d’éviter à tout prix le soleil et de se confiner à l’intérieur. Des soins du visage et du corps étaient également utilisés pour accentuer la transparence de la peau.

Avoir les veines bleues apparentes permettaient par ailleurs de se distinguer de plus pauvres comme les paysans dont les travaux manuels dans les champs rendaient impossible une telle pigmentation.

Cette mode adoptée par la suite par la bourgeoisie perdura jusqu’au milieu du 19ème siècle, date à laquelle l’expression même de « sang bleu » vit le jour pour désigner la noblesse.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité