Rester en carafe | Les expressions de grands-mères


Rester en carafe


rester en carafe

D’où vient l’expression « rester en carafe » ?

Celui qui « reste en carafe » est abandonné. Il est oublié et reste en plan.

Cette expression date du 19ème siècle. Dans le langage argotique la « carafe » désignait la bouche ou la gorge, qui à l’image de la carafe accueille des liquides variées. Mais cette zone de notre anatomie nous sert aussi à parler. Or quand les mots manquent lors d’un discours ou d’une prise de parole quelconque, on reste bouche bée. Les mots font défaut. Celui qui voudrait s’exprimer peut alors connaitre un sentiment d’abandon. Le lien est donc établi entre la bouche c’est à dire la carafe, et le fait d’être en plan.




Par la suite on a utilisé cette locution en dehors du strict domaine de l’expression orale pour toute personne qui est laissée seule; par exemple dans le milieu cycliste quand un coureur connait une crevaison sans pouvoir être dépanné rapidement. Il peut alors avoir l’air cruche !




|