Prendre son pied | Recette et remède de grand mère


Prendre son pied


Prendre son pied

Pourquoi dit-on « prendre son pied » ?

C’est aux corsaires du 18ème siècle que l’on doit cette expression. Rappelons ici que les corsaires sont des marins au service du roi, contrairement aux pirates. Quand ces marins attaquaient et pillaient un bateau ils devaient partager le butin de façon équitable entre le roi, l’armateur et l’équipage. Pour se faire ils avaient recours à la longueur d’un pied, soit 33 centimètres, comme unité de mesure de l’or ou autres marchandises trouvés à bord. Les corsaires prenaient donc au sens propre leur pied pour s’attribuer leur part.

Quant à la connotation sexuelle de l’expression elle serait liée à l’utilisation faite ensuite par les corsaires d’une partie de leur argent. Ils prenaient leur pied en allant passer du bon temps avec les prostituées.




Selon une autre explication l’expression ferait référence à une position sexuelle datant de l’Antiquité. Pendant l’acte, elle consisterait pour la femme à attraper son pied dans le but d’avoir plus de plaisir. Et il est vrai que sur de nombreuses représentations la femme est représentée à l’apogée de son plaisir son pied en main.




|