Publicité

Porter des cornes

Porter des cornes

Publicité
Publicité
porter des cornes

Pourquoi dit-on « porter des cornes » ?

« Porter des cornes » signifie avoir été trompé par sa femme ou son mari. Cette référence péjorative aux cornes est étonnante car dans l’antiquité les cornes étaient un symbole positif, évoquant la dignité, la vigueur et la puissance. Il allait de même chez les souverains, comme les rois de Macédoine dont les casques étaient ornés de cornes de bélier.

Mais déjà au 13ème siècle apparait le mot ”cornart” utilisé pour évoquer un imbécile. Puis au 15ème siècle on note l’existence du verbe “escorner” signifiant “humilier”. Cette transformation du nom en verbe permet de signifier qu’une personne a été ridiculisée.

Etant donné que le port de cornes donne l’allure d’une chèvre ou d’un bouc, l’allusion sexuelle apparut naturellement. En effet cet animal porte depuis des temps immémoriaux une connotation sexuelle. La corne est donc à la fois la représentation symbolique du sexe masculin et une façon d’indiquer une infidélité faite à un conjoint, qu’il soit homme ou femme.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité