Publicité

Payer en monnaie de singe

Payer en monnaie de singe

Publicité
Publicité
payer en monnaie de singe

Pourquoi dit-on « payer en monnaie de singe » ?

Cette expression qui signifie « ne pas payer réellement » voire « escroquer » trouve son origine dans une pratique du 13ème siècle.

A cette époque sous le règne du roi Saint-Louis, on mit en place une nouvelle taxe pour passer sur le Petit-Pont reliant à Paris l’île de la Cité au quartier Saint-Jacques. Toute la population devait ainsi s’acquitter de cette taxe.

Mais une catégorie de personnes en était exemptée : les forains ou jongleurs qui possédaient un singe en raison de leur activité professionnelle.

Ceux-ci pouvaient en effet se présenter au « péage » et faire réaliser un numéro à leur animal et ce afin de passer sans débourser un centime. Le spectacle donné divertissait celui qui était chargé de collecter le droit de passage et le propriétaire du singe pouvait passer librement. Il franchissait le pont sans payer car il avait précisément payé en monnaie de singe.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité