Payer les violons | Recette et remède de grand mère


Payer les violons


payer les violons

D’où vient l’expression « payer les violons » ?

« Payer les violons » signifie faire les frais d’une situation alors qu’une autre personne en tire les profits. Il s’agit donc d’une expression ironique pour dire que quelqu’un a eu tout l’embarras d’une situation quand des tiers en ont eu, eux, tous les bénéfices.

Elle trouve son origine dans la locution latine « Delirant reges, plectuntut archivi » dont la traduction littérale est : « les grands font des fautes et le peuple en porte la peine ».




Molière l’utilise dans sa pièce la « Comtesse d’Escabagnas ». Dans la scène II un des personnages dit : « Je ne sais de quelle façon M. Tibaudier a été avec vous, mais M. Tibaudier n’est pas un exemple pour moi et je ne suis pas d’humeur à payer les violons pour faire danser les autres. ».

La tradition à l’époque consistait à donner des sérénades sous les balcons de celle que l’on voulait conquérir. Or il arrivait bien sûr que celui qui payait les violons ne soit pas récompensé par la belle !




|