Pathologies du foie, késaco ? - Santé - Grands-mères


Pathologies du foie, késaco ?

Pathologies du foie

Les pathologies du foie restent largement méconnues du grand public. 49 % des Français ignorent que l’alcool est la cause principale des maladies du foie. Voici un petit cours de rattrapage !

Un bilan sanguin classique détecte les anomalies du foie.

FAUX. L’évaluation des transaminases seule ne permet pas de déceler un problème éventuel. Il est nécessaire de se concentrer sur les marqueurs Asat et Alat qui signent la destruction des cellules du foie ainsi que les phosphatases alcalines qui elles montrent une diminution de la sécrétion de la bile par le foie.

Une peau jaunie et les douleurs sont les tout premiers signes d’une maladie du foie.

FAUX. 80 % des Français pensent qu’on devient jaune quand on souffre d’une cirrhose, alors que pas du tout. Les maladies du foie ne présentent pas de symptômes particuliers. Hépatites A, B ou C ainsi que cirrhose sont parfois diagnostiquées 20 à 30 ans après, justement parce que le foie ne « parle » pas. Même le fameux concept de crise de foie n’existe pas. Il s’agit en réalité la plupart du temps de symptômes digestifs liés à une consommation chargée en graisses lors de repas riches.

L’alcool est la principale cause des maladies du foie.

VRAI ET FAUX. 80 % des maladies du foie sont liées à une consommation excessive d’alcool et aux hépatites. Les personnes qui ont été transfusées avant 1990 présentent des risques potentiels d’hépatites, car, à l’époque les virus du sida et d’hépatite C n’étaient pas connus. Pour le reste, 20 % sont déclenchées par des maladies génétiques rares ou une surcharge en graisse appelée « stéatose non alcoolique » : surpoids, diabète, excès de cholestérol sont des facteurs de risque de la cirrhose et de «foie gras«.

La cirrhose peut entrainer le cancer du foie.

VRAI. En effet, les personnes qui sont touchées par une cirrhose ont des risques de développer un cancer du foie. 9 000 nouveaux cas surviennent chaque année. La survie à 5 ans est de seulement 15 %.

Il est possible de guérir après une hépatite ou une cirrhose.

VRAI ET FAUX.

• La cirrhose est réversible si l’on arrête l’alcool et que l’on reprend un régime équilibré ponctué d’activités sportives.
• L’hépatite C est désormais guérie dans 95 % des cas grâce à de nouveaux agents antiviraux qui éliminent le virus.
• L’hépatite B n’est en revanche pas guérissable. Seules deux molécules existent pour arrêter la progression du virus. D’autres médicaments sont actuellement en test.

Les médicaments sont mauvais pour le foie.

VRAI. Tous les médicaments sont potentiellement toxiques pour le foie. Les personnes âgées sont particulièrement exposées au risque d’hépatites médicamenteuses avec tous leurs traitements accumulés. Idem pour les compléments alimentaires qui, pris en trop grande quantité, sont capables d’intoxiquer le foie.

Les alcools forts sont plus dangereux que la bière ou le vin pour la santé.

FAUX. Les hépatologues rappellent que c’est bien la quantité d’alcool ingérée qui compte et non le type de breuvage. Aussi, le principe de boire un verre d’eau pour « compenser » un verre d’alcool et éviter la gueule de bois n’est pas moins nocif pour le foie. De même que le fait de boire uniquement « du très bon » – qui donne bonne conscience – ne change en rien l’impact toxique sur le foie.

L’absence d’alcool en semaine compense les excès du week-end.

FAUX. La recommandation :

Quel que soit le laps de temps dans lequel l’alcool est consommé, il est recommandé de ne pas dépasser :

• 21 verres par semaine pour les hommes
• 14 pour les femmes

D’où l’inquiétude des médecins quant au phénomène grandissant chez les jeunes du « binge drinking », qui consiste à s’enivrer en un temps record.

Le café est bon pour le foie.

VRAI. A condition bien entendu de ne pas le sucrer et de ne pas boire plus de 3 à 4 tasses par jour. Pour cause, les spécialistes ont observé une diminution des risques de cirrhose associée à la consommation de café.

On limite les viandes grasses, pâtisseries et alcool pour soulager son foie.

VRAI. Idem que pour limiter le facteur de risque des maladies cardiovasculaires : on limite la charcuterie, les viandes grasses comme le porc ou le boeuf, les produits laitiers riches en graisses, les pâtisseries, le chocolat, les bonbons et sodas.
Un régime équilibré à base de fruits et de légumes et de protéines (viande blanche, poissons, oeuf) garantit au moins les fonctions de synthèse et d’épuration du foie.









Redrockschool - Istock |

A découvrir

A voir aussi

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.