Publicité

Parler à la cantonade

Parler à la cantonade

Publicité
Publicité
parler à la cantonade

D’où vient l’expression « parler à la cantonade » ?

« Parler à la cantonade » n’a rien à voir avec le célèbre ancien joueur de football au tempérament sanguin.

Cette expression signifie parler sans s’adresser à une personne en particulier, sans attendre de réponse en retour.

Elle remonte au 17ème siècle et trouve son origine dans le monde du théâtre. Le mot « cantonade » y désigne alors les côtés de la scène puis les coulisses, c’est-à-dire un endroit où aucun spectateur ne se trouve.

Dès lors, lorsqu’un personnage, par un jeu scénique, s’adresse à un personnage invisible on dit qu’il s’exprime à la cantonade.

Le mot « cantonade » lui-même aurait pour origine « cantonada » qui en occitan était utilisé pour parler des angles d’une maison. C’est pourquoi on dit que les premiers à utiliser cette expression furent les troupes de cirque qui travaillaient dans le sud du pays.

Aujourd’hui l’expression n’est plus circonscrite aux représentations artistiques ni à la scène.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité