Ce que vos ongles disent de votre santé

Publicité

Ce que vos ongles disent de votre santé


Ongles santé

La beauté se révèle jusqu’au bout de vos ongles… mais la santé aussi ! Étonnant, les ongles peuvent devenir naturellement noirs, bleus, jaunes ou verts. Plus surprenant encore, les colorations naturelles et variées de nos ongles sont capables de révéler des maladies sous-jacentes. C’est à suivre de près !

Noir c’est noir, un signe à prendre au sérieux

Un ongle noir et qui n’est pas issu d’un traumatisme doit amener à consulter rapidement un médecin dermatologue. Sous forme de petite tache noire, dans un coin de l’ongle, c’est peut-être un champignon. Il va grandir petit à petit, et on le trouve plus fréquemment au niveau des orteils. Des traitements efficaces existent, disponibles en pharmacie, pour contrer cette forme de champignon.

Mais un ongle noir peut aussi être, et c’est plus grave, le signe d’un mélanome. Un mélanome, c’est une tumeur issue d’un grain de beauté. C’est une forme de cancer, mais elle se soigne, si l’on réagit à temps.

Pour autant, parfois, le scénario n’est pas si sombre, et les signes sont trompeurs. Une bande noire, brune ou grise présente sur plusieurs ongles des mains ou des pieds peut être tout simplement due à la prise d’un médicament, et n’être que passager. Une tache sombre sur vos ongles peut ou n’être qu’un grain de beauté de forme originale.

Enfin, et c’est le plus souvent le cas, un ongle noir peut aussi trouver son origine dans un simple hématome. Si un objet lourd est tombé sur votre pied, si votre orteil s’est retrouvé coincé de façon douloureuse, il n’est pas très étonnant que vos ongles soient devenus noirs. L’ongle blessé va tout simplement finir par tomber, et être naturellement remplacé par un nouvel ongle de couleur plus normale.

Alors, dans tous les cas, si vous avez un ongle noir, ou partiellement noir, il ne faut pas hésiter à consulter : vous en aurez le cœur net, vous saurez pourquoi votre ongle est noir !

Le jaune, une couleur à nuancer

De la même façon, un ongle jaune peut être révélateur de divers problèmes. Certains sont bénins, d’autres plus graves. Un ongle jaune peut être simplement dû à des frictions répétées avec l’intérieur d’une chaussure trop étroite. Les coquettes en talons aiguille devront simplement opter pour des chaussures plus confortables, ou plus aérées.

Parfois, c’est un peu plus problématique : il peut s’agir d’un champignon. Consultez alors un médecin. Il procédera à un prélèvement, pour confirmer son diagnostic et vous proposer le traitement le plus adapté.

Mais si tous vos ongles sont jaunes, pour les pieds comme pour les mains, il s’agit sans doute d’une maladie, et notamment une maladie pulmonaire. Consultez sans attendre un médecin.

Le pourquoi et le comment d’un ongle blanc

De petites taches blanches sur les ongles, et l’on pense souvent qu’il s’agit d’un manque de calcium. Il n’en est rien. Il s’agit de petites lésions traumatiques. Elles vont progressivement disparaître, c’est sans gravité.

Mais un ongle blanc peut être également être dû à un champignon. La couleur blanche s’installe alors en stries à la base des ongles. Ils deviennent friables et se cassent. Une consultation chez le médecin s’impose, pour éliminer le champignon responsable.

Tout est possible, même le vert

Et pas n’importe quel vert : cela peut aller jusqu’au vert fluo ! Ce phénomène arrive suite à la pose de faux ongles en résine. Lorsque des bulles d’air sont restées coincées entre l’ongle naturel et le faux ongle, une bactérie peu contaminer la zone et donner à l’ongle naturel une étrange couleur verte. C’est sans gravité : il suffit de désinfecter l’ongle pour revenir assez rapidement à la normale.

Le plus surprenant : l’ongle bleu !

Les ongles bleus, ça existe ! Il peut s’agit d’abord d’une coloration légèrement plus claire que celle qui affecte les ongles noirs. Si tous les ongles sont ainsi colorés, cela peut provenir d’un trouble de la circulation, dû à une mauvaise oxygénation du sang. Cela arrive notamment aux personnes ayant des problèmes pulmonaires ou cardiaques. Si seuls un ongle ou deux sont affectés, cela peut provenir d’un hématome.

Mais les ongles bleus à surveiller de très près, ce sont ceux produits par une intoxication médicamenteuse. Certains médicaments, certains métaux lourds, peuvent créer des dépôts bleuâtres dans les ongles. Si vous êtes affecté par ce problème, montrez vite vos ongles à un médecin. Même après l’arrêt du traitement médicamenteux en cause, il se peut que la couleur bleue de vos ongles reste fixée définitivement.

danr13 - Getty Images |

Publicité