Nettoyer sa maison : 12 solutions sans danger pour votre santé !


Nettoyer sa maison : 12 solutions sans danger pour votre santé !

Nettoyer sa maison sans danger

Oublier l’eau de Javel

Vous souhaitez nettoyer votre appartement ou votre maison en respectant à la fois l’environnement et votre santé ? Dans ce cas, il est recommandé de bannir l’utilisation de l’eau de Javel, que ce soit à l’état pur ou en tant que composant de vos produits ménagers. En effet, l’eau de Javel est un produit particulièrement irritant pour la peau et les poumons. En outre, mélangé à d’autres produits à base d’ammoniaque ou acides, l’eau de Javel laisse émaner des vapeurs chlorées toxiques.

Trouver les équivalents naturels

Les produits ménagers chimiques vendus dans les commerces peuvent être remplacés par leurs versions naturelles. Les versions naturelles de vos produits d’entretien sont moins toxiques pour la personne qui les utilisent ou pour l’ensemble des personnes vivant dans le foyer.

Le vinaigre blanc, le savon noir et le bicarbonate de soude sont trois éléments de base pour nettoyer votre intérieur. En plus d’être sains, ces produits sont simples à utiliser et économiques.

Bannir les désodorisants

L’utilisation de désodorisants est une source de pollution de l’air de votre intérieur. Les désodorisants contiennent des composants chimiques nuisibles, des allergènes et sont donc déconseillés de manière générale. Afin de camoufler les mauvaises odeurs, les désodorisants saturent la pièce de parfums artificiels pour les couvrir. Les mauvaises odeurs ne sont donc pas réellement éliminées. Cet ensemble d’odeurs peut s’avérer irritant pour la peau, le nez et les poumons.

Par ailleurs, une fois dans l’air, les désodorisants se mélangent à l’ozone et émettent du formaldéhyde, un composé organique volatil cancérigène. Il est donc recommandé d’éviter les désodorisants et de privilégier une aération des pièces pour éradiquer les mauvaises odeurs.

Nul besoin de désinfecter

La grande tendance est à la désinfection. Bon nombre de produits d’entretien présentent l’argument de « désinfecter votre intérieur ». Or, sauf établissements spécifiques comme les hôpitaux, il n’est pas forcément bénéfique de désinfecter son intérieur. Les produits désinfectants sont irritants, ils favorisent les allergies et l’asthme. En désinfectant votre intérieur, vous augmentez le risque de créer une résistance bactérienne dans votre maison. En effet, au contact de ces produits désinfectants les bactéries sont de moins en moins vulnérables et vos produits auront moins, ou plus du tout, d’effet.

Ne pas mélanger les produits d’entretien

Il est conseillé de ne pas mélanger les différents produits d’entretien entre eux. En les associant, vous augmentez votre exposition aux composés organiques volatils. De plus, les vapeurs de ces produits sont irritantes et toxiques, alors en cas de mélange le risque d’intoxication augmente. Pensez à bien éliminer le premier produit avant d’en utiliser un deuxième. Lors du lavage de vos toilettes, veillez à retirer le bloc WC avant d’y ajouter un autre produit d’entretien et évitez ainsi qu’ils interagissent.

Éviter la surdose

Dans la plupart des cas, plus de produit ne signifie pas plus d’efficacité. Les produits d’entretien chimiques ont un mode d’emploi et il est impératif de respecter les doses indiquées lors de leur utilisation. En effet, les substances nuisibles ne sont pas à prendre à la légère et plus vous consommez de ce produit chimique, plus le risque d’irritation ou d’intoxication est élevé.

Se passer des aérosols

L’utilisation de produits chimiques conditionnées en aérosols augmente l’inhalation des composés organiques volatils. La diffusion via l’aérosol laisse le produit en suspension dans votre environnement pendant un long moment. Ainsi, les gouttelettes expulsées peuvent irriter les yeux ou la gorge. Les aérosols sont spécifiquement déconseillés dans l’environnement des personnes asthmatiques.

Utiliser des protections adaptées

Afin d’éviter le contact avec les composants chimiques et toxiques des produits d’entretien, il est recommandé de se protéger. Des gants sont nécessaires lorsque vous utilisez des produits liquides et des lunettes sont conseillées pour éviter les effets irritants. Il est possible de s’équiper d’un masque pour éviter l’exposition aux produits chimiques. Ouvrez vos fenêtres, aérez et sortez régulièrement de chez vous pendant l’utilisation de produits chimiques.

Opter pour un aspirateur à filtre

Il est important de savoir que si vous utilisez un aspirateur, la partie la plus fine de la poussière ressort de l’appareil ménager. Il est constaté qu’un aspirateur classique relâche au moins 1% de la poussières et d’autres particules qui polluent l’air de votre maison. Pour pallier à ce phénomène, vous pouvez vous tourner vers un aspirateur doté d’un filtre à haute efficacité pour les particules aériennes (Hepa). Ce type de filtre retient mieux la poussière aspirée. Pour les personnes allergiques, particulièrement sensibles, le filtre Hepa 14 (plus fin niveau de filtration) est vivement conseillé. De manière générale il est recommandé d’ouvrir les fenêtres lorsque vous passez l’aspirateur chez vous.

Arrêter les traitements anti-acariens

Les traitements anti-acariens ne sont pas recommandés. Ils sont suspectés de contenir des biocides nocifs. En effet, ces biocides s’attaquent aux acariens mais sont aussi mauvais en cas d’inhalation et sont possiblement des perturbateurs endocriniens. Les allergologues déconseillent les traitements anti-acariens et privilégient une aspiration régulière du matelas et un lavage des oreilles et couettes. Dans la même idée, il est recommandé d’éviter les produits textiles content un traitement acaricide.

Bannir les isothiazolinones

Les isothiazolinones sont présents dans certains nettoyants pour le sol, lessives ou liquides vaisselle. Ce sont des conservateurs toxiques et allergisants. Ces conservateurs visent à remplacer l’utilisation de parabènes mais ne sont pas pour autant moins nocifs pour votre santé, celle des habitants de votre foyer ou pour l’environnement. A titre d’exemple, les isothiazolinones sont bannis du label Ecocert.

Attention au greenwashing !

Il est important d’attirer votre attention sur la pratique du greenwashing. Des produits disent être naturels mais ne sont pas toujours aussi propres que ce qu’ils laissent imaginer. Ainsi, derrière des produits ménagers colorés de vert se cachent parfois des produits aux composants chimiques et toxiques. Pensez aux labels AB ou Ecocert si vous souhaitez employer des produits ménagers réellement écologiques.









|

A découvrir

A voir aussi

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.