Le miel, un cicatrisant très efficace | Recette et remède de grand mère


Le miel, un cicatrisant très efficace


Le miel pour cicatriser les plaies

Lancée l’été dernier en Allemagne, une étude cherche à mettre en avant les vertus cicatrisantes du miel, longtemps oubliées depuis la généralisation des antibiotiques. Utilisé dans certains hôpitaux notamment du Royaume-Uni, d’Allemagne et d’Australie, le miel est capable de cicatriser des plaies infectées en seulement quelques semaines.

Les études scientifiques se sont longtemps désintéressées des propriétés curatives du miel.

Connues depuis des millénaires, elles sont pourtant nombreuses.

• Sous forme de cataplasme, le miel est capable en seulement quelques semaines de soigner des blessures infectées par des bactéries très résistantes aux antibiotiques. Un traitement utilisé dans certains hôpitaux anglais, australiens et néo-zélandais.
• C’est l’enzyme glucose oxydase qui provoque l’effet antiseptique du miel. Produite par les abeilles, elle permet la transformation constante de petites quantités de sucre en peroxyde d’oxygène, un antiseptique que l’on appelle plus communément l’eau oxygénée.
• Selon une autre étude menée en Australie, il serait même plus efficace que l’antibiotique Mupirocine dans la lutte contre un germe multirésistant du staphylocoque doré, le MRSA (Methicillin Resistant Staphylococcus Aureus).




En juillet dernier, des médecins venus de quatre centres hospitaliers universitaires allemands se sont penchés sur les bienfaits du miel sur la cicatrisation des plaies dans le cadre d’une étude à grande échelle. Une pratique d’ores et déjà utilisée dans les hôpitaux allemands, dont celui de Bonn.

À terme, cette étude — réalisée en partenariat avec les centres hospitaliers de Düsseldorf, Hambourg et Berlin — permettra d’évaluer avec précision les propriétés curatives sur une centaine d’infections diverses, pour ensuite les comparer à celles des autres traitements.




Ovidiu Iordachi - Fotolia |