Publicité

Mettre sous le boisseau

Mettre sous le boisseau

Publicité
Publicité
Mettre sous le boisseau

Quelle est l’origine de l’expression « mettre sous le boisseau » ?

« Mettre sous le boisseau » consiste à garder un secret, cacher la vérité.

On trouve l’expression à plusieurs reprises dans l’Evangile, dont ce passage dans Matthieu (V, v. 15) : « Et l’on n’allume point une lampe pour la mettre sous le boisseau ; mais on la met sur un chandelier, afin qu’elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. »

Mettre sous le boisseau a donc dès l’origine le sens de cacher la vérité aux hommes. Au contraire l’injonction de l’Evangile est de la divulguer pour apporter la lumière.

Mais qu’est-ce qu’un boisseau ? Il semblerait qu’il s’agisse d’un récipient destiné à contenir des matières sèches pour les mesurer. Aussi si vous retournez le boisseau et placez un objet quelconque dessous il sera parfaitement caché. Remplacez l’objet par une vérité et vous détenez la clef de la métaphore !

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité