Publicité

Long comme un jour sans pain

Long comme un jour sans pain

Publicité
Publicité
long comme un jour sans pain

Quelle est l’origine de l’expression « long comme un jour sans pain » ?

Ce qui est « long comme un jour sans pain » est interminable, ennuyeux.

Quand cette expression est apparue dans le langage populaire au XVIIème siècle, le pain était l’aliment de base de la majorité de la population française.

L’expression faisait alors référence à une notion de grandeur tout aussi bien physique que temporelle. On pouvait ainsi dire que quelqu’un était « long comme un jour sans pain » pour indiquer qu’il avait une grande taille. Mais on pouvait également y avoir recours pour souligner le caractère extrêmement long d’une durée. L’expression pouvait donc vouloir dire long ou sans fin, suivant le contexte.

Puis au siècle suivant on se mit à l’utiliser également au figuré pour désigner un grand ennui. Depuis, une journée où la seule occupation consiste à attendre est une journée « longue comme un jour sans pain ».

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité