Huiles essentielles - Les contre-indications


Les contre-indications des huiles essentielles


Quelles sont les contre-indications des huiles essentielles ?

Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus thérapeutiques. Elles sont très efficaces pour soigner naturellement certaines maladies. Les huiles essentielles sont très puissantes, c’est pour cette raison qu’il existe des contre-indications à connaître avant des les utiliser.

Les contre-indications

  • Chez les personnes allergiques : Au niveau de l’allergie, un test cutané devra être fait au préalable. Attendre 20 minutes pour observer si une éventuelle réaction survient.
  • Chez les personnes asthmatiques : Il faudra tester les huiles essentielles au niveau respiratoire. Si une gêne respiratoire se manifeste, il ne faudra pas les utiliser. Les huiles essentielles contenant du camphre et des cétones sont à proscrire.
  • Chez les épileptiques : Les huiles essentielles de menthe et celles contenant du camphre sont également à proscrire.
  • Chez les femmes enceinte : Seules les huiles essentielles de lavande vraie, d’ylang-ylang, de géranium, de bois de rose, les huiles essentielles d’agrumes, la camomille romaine et la camomille matricaire peuvent être utilisées.
  • Chez l’enfant et le bébé : Certaines huiles essentielles seront interdites avant 6 ans pour des raisons de présence de camphre ou de cétone.

Les huiles essentielles sont à prescrire au cas par cas, suivant la personne qui les utilisera. C’est pour cette raison qu’il faut demander l’avis à un spécialiste ou un pharmacien.




Le plus important est d’être bien conseillé et d’acheter la meilleure qualité possible, notamment des huiles essentielles bio.




|