Masque en tissu : comment bien le laver (et le sécher) ?

Publicité

Les conseils d’un médecin pour laver son masque


Masque en tissus

Encore inconnu il y a quelques semaines, le masque en tissu fait désormais partie de notre quotidien. Cet équipement est primordial pour lutter efficacement contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, mais encore faut-il bien l’entretenir. Peut-on utiliser des produits désinfectants sur son masque ? Peut-on le laver sans machine ? Pierre Parnaix, praticien hospitalier en Santé publique à Bordeaux, mais aussi responsable du CPIAS (Centre d’appui à la Prévention des Infections Associées aux Soins) de Nouvelle-Aquitaine, nous prodigue ses conseils pour bien laver (et sécher) un masque en tissu.

Halte aux idées reçues pour laver son masque

Le masque en tissu n’échappe pas à la règle des idées reçues quant à son entretien. Pourtant, même si l’intention est louable, de mauvais gestes peuvent faire perdre toute son efficacité au masque grand public (l’autre nom du masque en tissu). Zoom sur les gestes à faire et à ne pas faire.

Utiliser un produit désinfectant

Entre l’eau de javel et les autres produits désinfectants qui peuvent être habituellement utilisés lors de l’entretien du linge, il est tendant de se dire que quelques touches de ces produits suffisent à nettoyer un masque en tissu. Erreur ! Comme le précise Pierre Parnaix, l’utilisation d’un produit désinfectant est néfaste, aussi bien pour le porteur que pour le masque. En effet, cette action risque notamment :

  • d’altérer les capacités de filtration du masque
  • de rentrer en contact avec des substances toxiques pour les voies respiratoires
  • d’irriter la peau

Rien ne vous empêche d’utiliser un produit désodorisant pour le linge sur votre masque en tissu, mais uniquement pour le plaisir de sentir une bonne odeur. En aucun cas l’utilisation d’un produit désinfectant ne dispense d’un lavage de votre masque dans les règles de l’art.

Faire bouillir son masque en tissu

On a souvent entendu dire que le fait de faire bouillir son linge tue les bactéries et les virus. Si c’est vrai pour les draps ou les torchons, on ne fait pas bouillir son masque en tissu dans une casserole. Cette technique n’aura pas d’autre effet que de dégrader la qualité de filtration de votre masque, sans même parler des coutures et des élastiques, qui peuvent se fragiliser par cette technique.

Utiliser une machine à vapeur

Et si on utilisait notre bonne vieille machine à vapeur pour désinfecter notre masque en tissu ? Là encore, l’idée semble intéressante, mais malheureusement elle s’avère inefficace pour laver un masque grand public. Lors du passage de vapeur sur le masque, il est impossible de garantir que chaque centimètre de tissu a été suffisamment en contact avec l’ultra haute température. Dans le doute, il est préférable de laver son masque en machine.

Laver son masque à la main

Vous ne lavez pas votre linge en machine et ne jurez que par le lavage à la main ? Cela risque d’être à la fois compliqué, dangereux et inefficace dans le cas de votre masque en tissu. Lors d’un lavage à la main :

  • il est impossible de garantir à 100 % que toutes les parties du masque sont décontaminées
  • un lavage à la main à 60° (préconisé pour détruire le virus) occasionne des risques de brûlures importants
  • dans le cas de textiles fragiles (soie, dentelle…), privilégier le non-port du masque pendant au moins 12 h avant de procéder au lavage habituel

Les bons gestes pour le lavage de son masque en tissu

À présent, passons aux bons gestes pour laver et sécher son masque en tissu afin d’en garantir l’efficacité de filtration.

Utiliser la machine à laver pour son masque en tissu

Dès les premières semaines de confinement et la généralisation du port du masque en tissu, les professionnels de santé se sont accordés sur l’importance d’un lavage en machine :

  • à 60° pendant au moins 30 minutes
  • avec une lessive classique, mais sans adoucissant

Savez-vous comment désinfecter votre machine à laver ? Un lavage à 90° à vide de temps en temps suffit à désinfecter tambour, tuyauterie et filtres. Bien entendu, vous pouvez tout à fait laver en machine d’autres textiles en même temps que vos masques, tout pendant que ces textiles supportent la haute température (linge de lit, serviettes de bain…).

Bien sécher son masque en tissu

Une fois le masque en tissu lavé, encore faut-il bien le sécher. Les professionnels recommandent un séchage rapide (d’où l’intérêt de sécher son masque en sèche-linge), notamment afin d’éviter l’humidité propice au développement des bactéries. Toutefois, que les inquiets se rassurent : si le masque a été correctement lavé, le virus éventuel a été détruit. Aussi, il est tout à fait possible de sécher son masque en tissu :

  • au soleil ou à l’air libre
  • au sèche-cheveux, sous réserve de régler l’appareil sur une température douce et de veiller à respecter les règles sanitaires (mains propres, limitation de contact…)

Si votre masque en tissu DIY se compose d’élastiques spécifiques, veillez à ce que ces derniers soient parfaitement secs avant de les poser sur vos oreilles.

Repasser son masque en tissu lorsque cela est possible

Est-il utile de repasser un masque en tissu et si oui, comment s’y prendre ? Le praticien indique que le repassage du masque est recommandé, mais uniquement dans certaines conditions :

  • si le tissu utilisé le permet (présence d’une étiquette mentionnant le repassage possible et sa puissance)
  • si le fer à repasser se règle en puissance douce

En cas de doutes, et notamment si vous ne connaissez pas avec précision le type de tissu utilisé pour fabriquer votre masque, évitez le repassage, qui ne ferait qu’abîmer ou rétrécir les fibres.

Combien de fois peut-on laver un masque en tissu ?

Cette question est sur toutes les lèvres : combien de fois puis-je laver mon masque en tissu ? Tout dépend du type de masque utilisé. Rappelons à toutes fins utiles que les masques jetables, comme leur nom l’indique, ne se lavent pas. Ensuite, le nombre de lavages doit être indiqué sur l’étiquette (ou la notice) du masque en tissu. Généralement, vous pouvez laver entre 10 et 20 fois votre masque en tissu avant de le jeter et d’en appliquer un nouveau. Si vous constatez que le masque n’a plus sa fraîcheur d’antan (déformé, rétréci, distendu…), n’hésitez pas à le changer.

Avec un peu d’entraînement, ces gestes deviendront une habitude, au même titre que le fait de porter un masque afin d’éviter la prolifération de la COVID-19 sur le territoire. En portant un masque en bon état et bien lavé, vous protégez vos proches, et cela vaut bien quelques sacrifices.

Redphotographer |

Publicité