La vigne rouge contre l’insuffisance veineuse


La vigne rouge contre l’insuffisance veineuse


Boire une tisane de vigne rouge contre insuffisance veineuse

Tous les bienfaits de la vigne rouge

La vigne rouge se porte à la rescousse de nos insuffisances veineuses : des jambes lourdes aux varices en passant par la couperose, sa feuille nous distille ses propriétés pour redonner du peps à notre circulation sanguine !

La vigne rouge

Il s’agit d’une plante ligneuse et grimpante, dont les feuilles, de vertes au printemps, deviennent rouges vermillon au cours de l’été.

Elle est réputée améliorer les fonctions des parois veineuses (contention et perméabilité), la contraction musculaire des veines et par conséquent favoriser le flux sanguin. Elle est donc utilisée dans le traitement des jambes lourdes, hémorroïdes, diarrhées, fragilités capillaires comme la couperose et le purpura. Des qualités astringentes et diurétiques lui sont également prêtées. Les effets thérapeutiques observés sont à mettre à l’actif des composés antioxydants de la vigne rouge, flavanoïdes et polyphénol.

Jambes lourdes

De nombreuses personnes, particulièrement des femmes, souffrent tous les jours des jambes. Une femme sur deux est aujourd’hui touchée de maux dus aux insuffisances veineuses, qu’il s’agisse de chevilles gonflées, de fourmillements dans les pieds, de jambes lourdes et douloureuses. Les bienfaits de la vigne rouge leur viennent en aide pour les soulager en améliorant de manière efficace les parois des vaisseaux sanguins. En augmentant leur élasticité et en diminuant leur perméabilité, les principes actifs de la vigne rouge apportent un soulagement certain face à cette souffrance handicapante au quotidien. De même, les extraits de pépins de raisin de vigne rouge sont utilisés pour soulager les symptômes des varices en favorisant l’action vasoconstrictrice stimulant ainsi le dynamisme des vaisseaux sanguins.

Couperose

La couperose, ou rosacée, est une maladie de peau touchant surtout les femmes à la peau claire, et provoquant des rougeurs sur le visage. L’action anti-inflammatoire de la vigne rouge se traduit par une protection des capillaires sanguins cutanés et aide donc à contrecarrer la couperose.

Hémorroïdes

Avant l’avènement de la médecine actuelle, nos anciens utilisaient les plantes à leur portée pour soigner leurs maux quotidiens. Ainsi soignaient-ils les apparitions et douleurs hémorroïdaires en utilisant la vigne rouge. En effet, les flavonoïdes qu’elle contient font partie de la famille des veinotoniques et agissent sur les différents symptômes liés aux hémorroïdes.

Tuméfactions et blessures

Il a également été constaté que la vigne rouge a une action sur le renforcement de la perméabilité des capillaires et l’augmentation de leur résistance. La réponse du système immunitaire face à des tuméfactions de l’épiderme et à des blessures cutanées légères est ainsi améliorée par une cure de vigne rouge.

Les contre-indications de la vigne rouge

Enfin, il est important de signaler que la vigne rouge est contre-indiquée chez certaines personnes. C’est le cas de celles développant un cancer hormonodépendant sous traitement anticoagulant, et de celles souffrant de troubles hépatiques graves. De plus, il est conseillé aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi que les moins de 18 ans de ne pas suivre de cure de vigne rouge.


Où acheter ?



miya227 - Fotolia |