Le jus de cranberry contre les infections urinaires

Publicité

Le jus de cranberry contre les infections urinaires


jus de cranberry

Les différentes propriétés thérapeutiques du jus de canneberge ont été prouvées à l’issu d’études scientifiques spécifiques. Ces expérimentations ont notamment permis de mettre en évidence les actions de ce remède naturel contre les infections urinaires.

La composition du jus de cranberry

Le jus de canneberge contient de la PAC A (ProAnthoCyanidine de Type A). Il s’agit d’un flavonoïde de type proanthocyanidol qui arrête l’évolution des Escherichia coli (E.coli) vers la vessie et empêche l’adhésion de ces bactéries sur les parois. L’E.coli est à l’origine des cystites. Ne pouvant pas s’accrocher à la vessie, les E.coli sont évacuées de façon naturelle.

Le jus de cranberry représente, donc, un remède naturel efficace contre les infections urinaires. Des essais scientifiques ont permis de déterminer que l’ingestion de jus de canneberge contribue à réduire l’apparition des cystites chez la population féminine jeune et âgée. Une baisse de 20 % à 60 % des fréquences d’apparition des cystites a été observée. Toutefois, il est important de préciser que le taux de réduction des fréquences d’apparition des infections urinaires diffère selon le cas de chaque personne et en fonction de la quantité de jus de canneberge consommé.

Un remède préventif contre la cystite

Le jus de canneberge est, en fait, un produit préventif. Il ne s’agit pas d’un remède curatif. Ainsi, l’extrait du fruit de cranberry doit être consommé avant l’apparition de la cystite.
Une femme souffrant d’infections urinaires fréquentes devrait ingérer 240 ml de jus de canneberge au quotidien pour diminuer les risques de contracter de nouveau une infection urinaire.

jus de cranberry

cranberry

Yingko - Fotolia |

Publicité