Hypertension : 7 causes qui peuvent augmenter la tension


Hypertension : 7 causes qui peuvent augmenter la tension


Avoir une tension élevée

L’hypertension artérielle, c’est un ennemi à surveiller de près. On estime qu’environ 15 millions de personnes sont concernées en France, par cette pathologie qui peut entraîner des complications graves, telles qu’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou un infarctus du myocarde. Petit tour d’horizon des causes qui peuvent augmenter la tension.

Le stress

Pour dompter votre tension, pensez au stress. Il est tellement fréquent de ressentir une tension nerveuse dans nos sociétés actuelles et trépidantes. Or, une situation de stress, une ambiance hostile, une impatience excessive, peuvent notablement augmenter la fréquence cardiaque, et donc la pression artérielle. C’est la raison pour laquelle de nombreux médecins recommandent la pratique régulière de la relaxation, de la méditation, ou du yoga. Au quotidien, veillez à déterminer les priorités de votre emploi du temps, et à éviter les tracas inutiles, la zénitude est au bout du chemin.

La douleur aiguë

La douleur intense provoque une décharge d’hormones corticotropes, produites par les glandes surrénales : l’augmentation de la fréquence cardiaque est inévitable. Il faut impérativement, bien sûr, calmer la douleur. Normalement, la tension devrait redescendre. La mesure de la tension artérielle, qui est la mesure de la pression du sang dans les artères, apporte des éléments. Une tension est considérée comme normale jusqu’à 140/95. Au-delà, il y a hypertension artérielle.

Les vasoconstricteurs, à utiliser avec précaution

Les médicaments contenant des vasoconstricteurs peuvent aussi être un facteur d’augmentation de la tension. Généralement utilisés pour traiter un rhume ou une angine, ils servent à diminuer la sensation de nez bouché, et la plupart sont disponibles sans ordonnance. Utilisés à trop forte dose, ils peuvent être dangereux, notamment chez les femmes de petite corpulence (moins de 50 kg).




Les contraceptifs à base d’œstrogènes, à surveiller

Une contraception contenant des œstrogènes de synthèse peut induire une élévation de la pression artérielle. Souvent modérée, cette élévation concerne essentiellement les femmes de plus de 35 ans, ou celles en surpoids important. Il faut particulièrement la surveiller chez les femmes déjà hypertendues, et parfois y renoncer pour d’autres moyens de contraception. La pression artérielle se normalise généralement dans les 6 mois qui suivent l’arrêt de la prise de contraceptifs à base d’œstrogènes.

L’apnée du sommeil, un risque inattendu pour nos veines

L’apnée du sommeil est un syndrome, caractérisé par un arrêt complet de la respiration, pendant au moins 10 secondes. L’apnée se produit plusieurs dizaines de fois par heures durant une phase de sommeil. Elle implique un relâchement des muscles du pharynx, un blocage de la trachée, et induit une augmentation de la pression artérielle. La fréquence des épisodes d’hypoxie altère notamment le fonctionnement des petits vaisseaux sanguins. Alors, si le dormeur vit des épisodes de respiration haletante, a tendance à ronfler fortement ou fait de nombreux réveils en sursauts, conseillez-lui de consulter un médecin, pour déceler une éventuelle apnée du sommeil.

Les problèmes de thyroïde

L’hypothyroïdie se caractérise par un défaut de fonctionnement de la glande thyroïde, incapable de secréter suffisamment d’hormones thyroïdiennes. Cette maladie ne fait pas que provoquer une fatigue excessive, une tendance à la déprime et un gain de poids inexpliqué malgré un faible appétit. Elle peut aussi susciter une hypertension hydrosodée, particulièrement réfractaire aux traitements médicamenteux. Il faut rapidement pratiquer une échographie cardiaque, pour vérifier si une insuffisance cardiaque ne s’est pas installée.

L’alcool, un important facteur d’hypertension

L’abus d’alcool entraîne inévitablement une vasoconstriction des artères, et mène tout droit à l’hypertension. La consommation d’alcool doit donc être modérée au quotidien, et adaptée au gabarit de la personne concernée : on recommande, d’une façon générale, deux verres pour les hommes, et un seul pour les femmes. Dans ces mesures, on considère qu’un verre contient dix grammes d’alcool pur. Bonne nouvelle, l’hypertension artérielle secondaire due à l’alcool est non seulement évitable, mais elle est réversible : il suffit de boire moins.




Getty Images - mixetto |