La lavande vraie, l'huile essentielle indispensable - Grands-mères

Publicité

La lavande vraie, l’huile essentielle indispensable


En provenance notamment de la région de Provence en France ou encore d’Espagne, la lavande vraie est l’huile essentielle la plus répandue dans les trousses à pharmacie. Et pour cause, ses propriétés sont nombreuses et son innocuité est parfaite. Du coup, l’huile essentielle de lavande vraie présente peu de risque et peut être utilisée par tout le monde.

Comment choisir l’huile essentielle de lavande vraie ?

Également appelée lavande fine ou encore officinale, il est impératif d’en vérifier le nom latin avant tout achat. En effet, des centaines de variétés différentes existent dont la lavande aspic, le lavandin super, la lavande maritime ou encore des lavandes hybrides avec des propriétés bien différentes. Seule la Lavandula officinalis, l’angustifolia ou encore vera est de la lavande vraie. Pour une qualité et une composition optimales, privilégiez la lavanda angustifolia qui pousse à plus de 2000 m d’altitude.

Quand utiliser l’huile essentielle de lavande vraie ?

L’huile essentielle de lavande vraie s’utilise par voie cutanée pour soigner des démangeaisons, des irritations, des migraines ainsi que des plaies. L’huile essentielle de lavande vraie s’utilise également par inhalation en respirant directement à même le flacon à un rythme lent et profond. Cette pratique permet de réduire l’agitation et l’excitation. Facile à utiliser, un flacon d’huile essentielle de lavande vraie peut être emporté dans son sac à main et être inhalé au travail après un moment de stress. Quelques gouttes sur un oreiller permettent aussi de baisser la tension d’un adulte ou d’un enfant avant le sommeil. De même, l’huile essentielle de lavande vraie peut également être diffusée ou utilisée par voie interne sur les conseils d’un thérapeute. Cerise sur le gâteau, son odeur est fort agréable !

Quelques précautions à prendre

Bien que l’huile essentielle de lavande vraie ne comporte quasiment aucun risque, il n’en demeure pas moins de l’utiliser avec sagesse. Prenez soin de ne pas en mettre dans les yeux.

Merci à Euriel Bourreau, Naturopathe – Production NTU Médias.

Digiteka - GM |

Publicité