La flore intestinale : comment la protéger efficacement ?


La flore intestinale : comment la protéger efficacement ?

Flore intestinale

A l’approche de l’hiver, la flore intestinale peut se voir confrontée à un plus grand nombre de situations susceptibles de la fragiliser. C’est la raison pour laquelle il est particulièrement avisé de prendre toutes les précautions nécessaires afin de protéger sa flore intestinale au maximum durant les mois les plus rigoureux de l’année. Suivez le présent guide et découvrez comment permettre à votre flore intestinale de toujours maintenir un équilibre idéal et ainsi éviter tout inconfort intestinal.

La flore intestinale : qu’est-ce que c’est ?

Ce que l’on nomme flore intestinale correspond à la population de bactéries qui résident dans nos intestins.

Si les bactéries sont généralement la source de maladies infectieuses dans l’esprit collectif, celles qui peuplent la flore intestinale permettent au contraire de prévenir les infections qui seraient susceptibles de se développer dans nos intestins.

En effet, ces derniers peuvent être confrontés à des agents pathogènes variés tout au long de la journée, qu’ils proviennent de notre alimentation, de médicaments ou encore de certaines conditions telles que l’anxiété. Ces bactéries saines présentes naturellement dans notre corps se nomment probiotiques. Quelles sont alors les solutions pour protéger ces probiotiques et leur permettre de lutter efficacement contre les mauvaises bactéries qui dérèglent trop souvent la flore intestinale ?

L’angoisse : une source de problèmes intestinaux trop souvent négligée

Lorsque l’on pense au transit intestinal, on se focalise d’emblée sur les aliments qui, comme on le verra, jouent en rôle majeur dans les problèmes liés à la flore intestinale. Toutefois, le stress est lui aussi un facteur de premier ordre dans les problèmes digestifs.

Ainsi, le stress occasionne de manière naturelle des symptômes uniques qui dérèglent le corps tels que des palpitations, une respiration rapide ou encore une transpiration accrue. En lien avec de tels perturbations, le transit se voit très souvent impacté par un stress trop important.

Qui plus est, le stress a un impact parfois inconscient sur l’alimentation elle-même. L’angoisse peut ainsi couper l’appétit ou, au contraire, conduire le sujet stressé à consommer des quantités trop grandes de certains aliments mauvais pour la digestion, parmi lesquels on retrouve de manière classique le chocolat, le café ou, dans le pire des cas, l’alcool.

Ainsi, on constate qu’un état d’angoisse qui se maintient trop longtemps aura un impact négatif sur la flore intestinale, tant en ce qui concerne les bouleversements physiologiques qu’il entraîne que les mauvaises habitudes alimentaires qu’il crée. De la sorte, il est conseillé de tout mettre en œuvre pour lutter contre l’angoisse. Parmi les solutions qui fonctionnent le mieux, on trouve le sport, la relaxation ou encore le simple fait de s’adonner à des loisirs qui nous plaisent et qui nous permettent de nous décontracter aussi souvent que possible.

L’alimentation : la source numéro un des problèmes intestinaux

On l’aura compris, ce sont les aliments que l’on ingère qui ont le plus grand compact sur le transit intestinal, puisque c’est leur digestion même qui est rendue possible par le travail, notamment, des intestins. Ainsi, s’il existe de nombreux aliments bénéfiques pour le transit, et notamment ceux contenant des fibres, il est conseillé de limiter la consommation de certains aliments qui tendent à irriter la flore intestinale. Le café, les produits laitiers ou encore les boissons gazeuses et les graisses sont à consommer de manière raisonnée, ou sein de régimes équilibrés.

Pour offrir à sa flore intestinale toutes les clés d’une bonne digestion, on veillera ainsi à consommer un maximum de fibres que l’on retrouve dans divers aliments. Les légumineuses, les lentilles ou encore le pain, les noix et de nombreuses céréales sont de bonnes sources de fibres. Il est recommandé aux personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable de maximiser leur apport en fibres pour éviter tous les inconforts liés à leurs problèmes digestifs.

Les antibiotiques : la fausse solution

Cela fait aujourd’hui des décennies que les Français ont le réflexe de faire appel aux antibiotiques pour de nombreux problèmes de santé, et tout particulièrement ceux qui touchent la flore intestinale puisqu’ils sont particulièrement fréquents. Toutefois, il a été démontré qu’une trop grande consommation d’antibiotique pouvait avoir comme effet néfaste de les rendre moins efficaces lorsque leur utilisation médicale est véritablement indispensable.

De même, les antibiotiques agissent directement sur la flore intestinale en s’en prenant à toutes les bactéries, les probiotiques y compris ! C’est la raison pour laquelle il est primordial de prendre les mesures d’hygiène et d’alimentation nécessaires pour protéger sa flore intestinale. En procédant de la sorte, on évite la consommation malvenue et excessive d’antibiotiques et on défend sa flore intestinale sur le long terme.







Getty Images |

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.