Publicité

Faire un bide

Faire un bide

Publicité
Publicité
faire-un-bide

Pourquoi dit-on « faire un bide » ?

Cette expression utilisée en cas d’échec trouve son origine dans le monde du théâtre, au XIXe siècle.

Dès le 14ème siècle le mot « bedon » signifiait « gros ventre » en langage populaire. Et l’expression « faire un bedon » ou « faire un bidon » était utilisée pour désigner l’acte de fuir. Elle fut alors progressivement employée dans le monde du spectacle quand un acteur trébuchait en scène et atterrissait sur le ventre. Les spectateurs se moquaient alors de lui en ayant recours à cette expression.

Parallèlement ils se mirent à l’utiliser pour décrire l’échec d’un comédien dans sa tentative de produire un effet. Ainsi s’il n’y parvenait pas, il quittait la scène “en rampant” au sens figuré, c’est-à-dire précisément sur le “bide”.

Enfin, on peut rapprocher cette expression de celle connexe « faire un four » née au 17ème siècle du rapprochement entre l’obscurité du four et celle de la salle de théâtre laissée sans lumière en raison de l’absence de spectateurs.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité