Faire le pied de grue | Les expressions de grands-mères


Faire le pied de grue


faire le pied de grue

D’où vient l’expression « faire le pied de grue » ?

« Faire le pied de grue » consiste à attendre debout longuement et de façon immobile. La formule est marqué péjorativement. Celui qui fait le pied de grue a l’air un peu sot.


Avant le 17ème siècle, on disait plutôt « faire la jambe de grue ». L’expression fait donc référence à l’oiseau, la grue, de la famille des échassiers et réputé pour, malgré ses deux longues pattes, sa capacité à se tenir sur une seule d’entre elles. Cet animal est si à l’aise dans cette position qu’il peut même dormir ainsi.


De l’oiseau est né le verbe « gruer » et en argot la « grue » devint la prostituée attendant sans fin le client dans la rue sur une jambe, un pied par terre et l’autre sur le mur. Elles semblent ainsi faire au sens propre le « pied de grue » sur le trottoir.

|