Comment faciliter la cohabitation entre chiens et chats ?


Comment faciliter la cohabitation entre chiens et chats ?

Hors de question de choisir entre votre amour des chats et votre passion pour les chiens, mais la cohabitation entre ces deux espèces peut paraître compliquée. Ne dit-on pas « s’entendre comme chien et chat » ? Pourtant, c’est loin d’être impossible, à condition de connaître quelques techniques. Que ce soit d’un point de vue du comportement ou du caractère, ces deux animaux sont diamétralement opposés. Le chien est sociable, alors que le chat est solitaire. Lorsqu’un autre individu lève la patte, le toutou pense à une agression, quand le matou y voit un jeu. L’un remue la queue lorsqu’il est content, quand l’autre se sert de la sienne pour montrer ses émotions négatives. Mais différents ne veut pas dire incompatibles. C’est à vous, leur maître, de fonctionner en médiateur et de leur permettre de s’acclimater l’un à l’autre sans que naissent hostilité et jalousie. Voici quelques conseils simples à mettre en pratique.

1. Préparez la rencontre

Le premier face-à-face entre le chien et le chat de la maison sera fondamental. En effet, ce sont deux mammifères très différents, qui ont des difficultés à communiquer entre eux. Si l’un est un animal de meute, pour qui la hiérarchie dans le groupe est importante, l’autre a une notion de la vie en société basée sur la répartition du territoire. Pourtant, la cohabitation peut parfaitement bien se passer tant que chacun comprend que l’autre n’est pas un ennemi et qu’ils arrivent à trouver une forme de compréhension mutuelle.

Pour cela, lorsque vous introduisez le nouvel arrivant, prenez soin de les séparer dans un premier temps. Placez-les ensuite dans la même pièce pendant un temps limité durant lequel vous resterez présent. Vous ne les laisserez seuls que lorsque vous constaterez qu’ils ne se fixent plus et qu’ils sont indifférents à la présence de l’autre.

2. Ne faites pas de préférences

Partagez équitablement votre temps entre l’un et l’autre dès les premières minutes. Le résident risquerait de devenir jaloux s’il avait l’impression d’être délaissé. Si vous sentez que le nouvel arrivant a besoin d’être près de vous pour se sentir rassuré dans son nouveau foyer, octroyez-vous des moments câlins lorsque vous êtes seuls.

Lorsque les sifflements et grognements auront cessé et que tout risque de jalousie sera écarté, vous pourrez caresser l’un des animaux en présence de l’autre. Cela incitera celui qui n’est pas dorloté à venir chercher sa part et vous permettrez ainsi au chat et au chien de rentrer en « contact olfactif ». Ils se renifleront de plus près, sous votre surveillance.

3. Récompensez les bons comportements mutuels

Valorisez toujours les bonnes attitudes des animaux lorsqu’ils sont en présence du nouvel arrivant. Félicitez votre chien lorsqu’il croise le chat sans se montrer agressif. Vous pouvez aussi lui faire comprendre qu’il ne s’agit pas d’un ennemi, en l’invitant à vous approcher lorsque vous êtes avec le chat. Donnez-lui une friandise s’il se montre stoïque. Apaisez-le s’il commence à grogner, puis récompensez-le lorsqu’il se calme. Vous pouvez également détourner son attention en lui donnant des petits ordres et en jouant à de petits jeux ensemble quand vous êtes à proximité du chat.

4. Instaurez un rituel des repas

Dans un premier temps, donnez à manger à votre chien et à votre chat à des heures différentes et dans des endroits différents. Le moment du repas est sacré chez les animaux et toute incursion dans la gamelle de l’autre serait prise comme une agression. Vous pourrez sans doute leur permettre un jour de manger dans la même pièce, mais lorsque leurs gamelles se côtoieront, il vous faudra vérifier qu’ils ne se volent pas mutuellement de la nourriture.
Petite astuce simple : mettez la gamelle de votre chat en hauteur !

5. Repérez l’anxiété de cohabitation

Ce trouble se caractérise par une forme d’anxiété chez l’un des deux animaux. Il se manifeste par de l’agressivité envers le nouvel arrivant, mais aussi envers les différents membres de la famille, ainsi qu’une malpropreté soudaine ou une inhibition inhabituelle. L’animal anxieux interdit totalement au nouvel occupant de rester sur son territoire, jusqu’à ce que cela devienne une obsession. Il faut alors rassurer en permanence l’animal préoccupé, mais aussi celui qui est agressé, pour rétablir une relation où le rapport dominé/dominant est équilibré. Cela prend en général un à quatre mois. Si la situation persiste au-delà de cette période, pensez à consulter un comportementaliste animalier.

6. Laissez-les créer leur propre relation

Lorsque la cohabitation sera établie, laissez-les créer une relation durable qui satisfera leurs personnalités respectives. Comme pour les êtres humains, certains caractères sont plus ou moins compatibles. Certaines amitiés vont naître en quelques jours si vous avez des animaux ouverts et sociables. Certains chiens et chats se côtoieront plus longtemps en s’ignorant royalement. Ce n’est pas dramatique. N’en voulez pas à vos animaux. Et surtout ne les forcez pas et ne les rabrouez pas, sauf s’ils mettent l’autre en danger. Cela ne ferait que les conforter dans leur blocage et leur peur. Si votre chat est particulièrement peureux, votre vétérinaire peut vous conseiller un traitement naturel ou un thérapeute pour l’aider à déstresser.

Houzz

Aurélie Roman pour Houzz

Lire aussi :

Découvrez les nombreuses vertus du bicarbonate de soude
Adoptez les bons gestes pour limiter le gaspillage en cuisine
Découvrez 8 usages du savon de Marseille pour l’entretien de votre maison





okeanaslt |
grands-meres-banniere-160x600

Rejoignez notre communauté !

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2017 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.