Découvrez l’EFT, aussi appelée technique de libération émotionnelle


Découvrez l’EFT, aussi appelée technique de libération émotionnelle


L'EFT, une technique de libération émotionnelle

L’EFT (« emotional freedom technique ») ou technique de libération émotionnelle a été développée en 1993 par l’Américain Gary Craig. Elle a pour but de déprogrammer les émotions négatives ancrées. Zoom sur cette thérapie brève qui connaît toujours plus de succès avec Jean-Michel Gurret, psychothérapeute français et formateur en EFT.

En quoi consiste l’EFT ?

Sigle anglais de « emotional freedom technique », l’EFT, traduit en français par « technique de libération émotionnelle » est une thérapie psychocorporelle qui agit sur le système nerveux autonome et qui consiste à traiter des blocages émotionnels liés à des évènements en utilisant la stimulation de méridiens d’acupuncture précis avec le bout des doigts. Cette discipline est une technique de relaxation, de gestion du stress et de l’anxiété, que l’on peut utiliser seul pendant une crise d’angoisse ou encore en cas de contrariété plus légère.

Pourquoi choisir l’EFT ?

En général, l’EFT est utilisée en complément des traitements psychothérapeutiques notamment chez les patients souffrant de stress post-traumatique ou de dépression. Aux Etats-Unis, c’est le traitement de première intention. Néanmoins, l’EFT peut aussi être utile pour traiter le manque de confiance en soi (difficulté à parler en public, manque d’estime de soi, jalousie excessive), la colopathie fonctionnelle, les problèmes de fertilité, les troubles du sommeil ou encore pour développer ses performances sportives. On peut également utiliser la technique de libération émotionnelle pour les enfants confrontés aux troubles de l’apprentissage, à la dyslexie, à l’énurésie, aux terreurs nocturnes et aux phobies scolaires.




Comment se passe une séance d’EFT ? De combien de séance a-t-on besoin ?

Au cours de la première séance, le patient fixera avec son praticien les objectifs à atteindre, les changements souhaités et lui fera connaître son histoire afin qu’il puisse identifier l’origine de son problème à traiter. Ensuite, le patient devra fixer son attention sur ce qui le dérange pendant que le thérapeute tapotera sur des méridiens, points énergétiques du corps du patient. Pendant plusieurs séances, il devra répéter une affirmation positive en rapport avec sa problématique. Après la première séance, le patient disposera déjà d’instructions qui lui permettront de poursuivre le travail chez lui. Pour de simples demandes, une à cinq séances suffiront. Pour des cas plus complexes, plus de séances seront nécessaires : toutes les deux ou trois semaines, voire une fois par mois.

Comment choisir un bon thérapeute ?

Consultez le site du praticien car la qualification de « praticien en EFT » n’est pas réglementée. Cela vous permettra de vous renseigner sur sa formation, son expérience, ses spécialités, sa certification par une école. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions souhaitées avant de prendre rendez-vous. De plus, si vous jugez le thérapeute ni bienveillant, ni empathique ou que vous n’êtes pas à l’aise avec lui, fiez-vous à votre intuition et arrêtez le suivi.

Quel est le prix d’une séance d’EFT ?

Le prix d’une séance peut varier selon l’endroit où se trouve le praticien et selon son expertise. Vous débourserez entre 60 et 100 euros pour une consultation d’une heure. Attention, un prix élevé n’est pas obligatoirement signe de qualité. En outre, méfiez-vous aussi des offres promotionnelles que vous trouverez sur les sites d’achat groupé. Généralement, les bons thérapeutes ont généralement un agenda bien rempli.




chinaview / Istock |