Eczéma : 5 questions et réponses d'experts - Grands-mères


Eczéma : 5 questions et réponses d’experts


Bébé qui a de l'eczéma

Des professionnels de santé ont démêlé le vrai du faux concernant cette maladie inflammatoire de la peau. Elle se caractérise par des plaques rouges, des vésicules et des boutons, et est en hausse chez les adultes et les enfants.

L’eczéma est-il contagieux ?

Non. Il ne se transmet pas par le toucher. L’eczéma est une maladie héréditaire.

L’eczéma est-il courant ?

Oui. En France, l’eczéma ou dermatite atopique est la deuxième maladie dermatologique chronique la plus fréquente après l’acné, avec une prévalence de 4,65 %. Elle touche :

• 20 % des enfants âgés de moins de 7 ans,
• 18 % des enfants âgés entre 7 et 16 ans.




L’eczéma se dissipe-t-il avec le temps ?

Oui et non. Chez les bébés, l’eczéma disparait habituellement avec le temps. En grandissant, Ils guérissent automatiquement. Chez l’adulte, l’eczéma atopique peut rester après l’enfance, réapparaître après une période d’accalmie ou se manifester subitement, sans qu’il y ait eu d’antécédents.

L’eczéma provoque-t-il de l’asthme ?

Non. Le terrain atopique, qui se caractérise par une hypersensibilité aux allergènes, peut se manifester par différentes formes : l’eczéma, l’asthme ou la rhinoconjonctivite allergique. L’asthme n’est donc pas la conséquence de l’eczéma. Il peut aussi être lié à des allergies alimentaires.

L’eczéma provient-il d’un manque d’hygiène ?

Non. Au contraire, l’eczéma peut être amplifié si la personne se nettoie trop. L’utilisation excessive de produits non adaptés à la peau peut engendrer l’apparition de plaques d’eczéma.




Radist / Istock. |