Cosmétiques pour bébés : attention danger | Recette et remède de grand mère


Cosmétiques pour bébés : attention danger

Lingettes pour bébé

L’ONG WECF fait une révélation inquiétante : sur 341 produits cosmétiques pour bébés testés, 299 comportent des ingrédients à « risques élevés ». Autrement dit, une large majorité de ces produits comportent des substances chimiques potentiellement dangereuses ou allergènes.

Women in Europe for a Common Future (WECF) repose sur un réseau de 150 organisations environnementales et féminines présentes dans 50 pays. En juillet et août dernier, l’ONG s’est intéressée aux ingrédients contenus dans 341 produits cosmétiques pour bébés, aussi bien vendus en supermarchés, qu’en pharmacies, parapharmacies et en magasins biologiques.

Pour mener cette enquête, l’ONG s’est appuyée sur diverses études scientifiques et des évaluations des autorités sanitaires de l’Union européenne (comité scientifique pour la sécurité des consommateurs, SCCS) et française (Agence nationale de sécurité du médicament, ANSM). À partir de ses observations, elle a classé les ingrédients contenus dans les produits en 3 catégories : « risque élevé », « risque modéré » et « risque faible ou non identifié ».

→ Le verdict alarmant tombe : 299 produits sur 341 recensés comportent des ingrédients à « risque élevé ».

• 19 produits, dont 7 lingettes contiennent de la méthylisothiazolinone ou MIT, un allergène par contact. Utilisé dans les cosmétiques en remplacement des parabens, il entraîne un nombre croissant d’irritations et d’eczémas (selon une étude de la Société française de dermatologie réalisée en 2012). A noter qu’en 2014, Bruxelles avait imposé la réduction de son utilisation sans complètement l’interdire.
• 54 produits, dont 26 lingettes contiennent du phénoxyéthanol, un conservateur dont les effets toxiques soupçonnés agiraient sur la reproduction.
• 226 produits sont quant à eux composés de parfum, « impliquant des risques potentiels d’allergies », souligne WECF.

→ 181 produits contiennent quatre ingrédients jugés à « risque modéré ».
• L’EDTA, un composé que l’on retrouve dans les produits moussants comme les gels douche et shampoings, a été retrouvé dans 87 produits, dont 30 lingettes.
• Des sulfates (laureth et lauryl sulfate), des agents moussants potentiellement irritants sont présents dans 50 produits.
• Les huiles minérales issues de la chimie du pétrole et risquant d’être contaminées par des impuretés ont été retrouvées dans 30 produits, en majorité des crèmes et autres lotions.
• Enfin, 14 produits solaires contiennent quant à eux des nanoparticules, « dont les effets sont encore mal évalués ».

Face à de tels résultats, WECF demande « l’interdiction des trois ingrédients à risque élevé dans tous les cosmétiques destinés aux enfants de moins de trois ans ».

« Il y a eu certes des progrès réalisés » dans la composition des cosmétiques pour bébés, note Élisabeth Ruffinengo, responsable projets santé-environnement de WECF. « Mais le principe de précaution voudrait qu’on n’utilise pas des substances dont on sait qu’elles sont potentiellement dangereuses », ajoute-t-elle.

« On a été très surpris par l’omniprésence de parfums dans la quasi-totalité des produits », d’autant plus lorsque l’on sait qu’ils sont totalement superflus, mais peuvent en revanche entraîner des allergies par contact.
On remarque que la majorité des composés incriminés se retrouvent le plus souvent dans les lingettes. « C’est très inquiétant. Les lingettes sont très utilisées, car elles sont pratiques, sans rinçage, transportables partout », conclut-elle.

Est-il seulement besoin de rappeler que la peau de bébé est particulièrement fragile ?

L’ONG explique à raison que « son pH est neutre durant les premières semaines et elle n’est pas encore protégée par le film hydrolipidique qui met les cellules à l’abri des influences extérieures. Elle est aussi plus perméable que celle de l’adulte, car les cellules de l’épiderme ne sont pas encore suffisamment soudées les unes aux autres ».

Sans oublier que la zone du siège est particulièrement sensible puisque souvent chaude et humide, « elle favorise l’absorption des substances par voie cutanée ».

Le saviez-vous ?
De précédentes études avaient déjà pointé les lingettes pour bébés du doigt :
– En octobre 2013, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir testait 27 lingettes pour bébés et constatait que 94 % des lingettes testées comportaient des risques.
– En 2012, l’ANSM avait recommandait « à titre de précaution », de ne pas utiliser des lingettes pour bébés contenant du phénoxyéthanol. Vous pouvez utiliser du liniment oléo calcaire avec des tissus en coton.





Tomasz Trojanowski - shutterstock |

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2017 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.