Cosmétiques : attention aux ingrédients ! | Recette et remède de grand mère


Cosmétiques : attention aux ingrédients !

Cosmétiques

Dans un numéro hors-série août-septembre 2016, le magazine “60 Millions de consommateurs” dresse une liste des ingrédients désirables dans les produits cosmétiques.

Les produits cosmétiques n’ont qu’à bien se tenir. La revue 60 Millions de consommateurs publie une « liste des ingrédients désirables » à privilégier dans les produits cosmétiques et analyse la composition de 170 produits d’hygiène et de beauté pour dénoncer ceux qui contiennent des « substances indésirables » nocives pour la peau ou l’environnement. Le magazine cite également une trentaine d’ingrédients de qualité (d’origine naturelle ou non), qu’il s’agit de trouver en tête de composition des produits.

Naturalis ingredientia

Ces ingrédients naturels sont la plupart du temps inscrits en latin dans la composition, précise la revue de défense des consommateurs. Le Butyrospermmum parkii butter, ou beurre de karité, vient ainsi compléter une liste non exhaustive de composés « désirables », dans laquelle les huiles végétales d’amande douce ou d’argan et les beurres végétaux – cacao ou karité – ont une place de choix. Les ingrédients actifs tels que l’acide hyaluronique ou l’extrait de thé vert, les actifs gommant comme les coques de noix ou noyaux d’abricot font également partie de ces éléments naturels, ou peu transformés, à privilégier. Le magazine avertit tout de même : « Lorsqu’un ingrédient d’origine végétale figure en anglais, cela indique qu’il a probablement subi une transformation notable ».

Distinguer le vrai du faux

Le leitmotiv du magazine n’est autre que d’aider le consommateur dans ses choix. En l’occurrence, il entend permettre à ces derniers de distinguer les vrais des faux produits naturels. Ce faisant, il détaille dans sa liste la composition de 170 gels douche, dentifrices, shampooings, ou crèmes solaires et met en lumière des « substances indésirables » contenant des éléments irritants ou polluants, voire des perturbateurs endocriniens.

Les secrets (bien gardés) de Tahiti

Le gel douche Les Secrets de Tahiti s’attire les foudres de “60 Millions de consommateurs”. Et pour cause, il semble difficile de faire pire en terme de substances indésirables. Batterie de tensioactifs sulfatés irritants, parfum artificiel entêtant, PEG, EDTA, quat, avec des extraits naturels relégués en toute fin de liste. Les tensioactifs sont très détergents, les PEG (acronyme pour Polyéthylène Glycol) sont irritants et polluants, tout comme l’EDTA qui n’est pas biodégradable. Le quat, abréviation de Quaternary Ammonium Cation, est un agent occlusif et sa fabrication est toxique pour l’environnement. Tahiti n’est pas un cas isolé ; l’exfoliant intense huile d’argan sauvage The Body Shop ne fait pas mieux. Selon le magazine, on y trouve « beaucoup de substances rédhibitoires : PEG, EDTA, tous polluants, et des filtres solaires, dont le benzophenone-3, suspecté d’être un perturbateur endocrinien ».









Davizro - Itsock. |

A découvrir

A voir aussi

Informations sur le blog

Le blog Grands-Mères est un site dédié aux trucs, astuces, recettes et remèdes de Grand mère.

Le site des astuces, recettes et remèdes de grand-mère est utile dans votre vie de tous les jours. Du bouton de fièvre au problème de constipation il y a toujours un remède de grand-mère pour guérir de façon efficace et plus naturelle.

Réseaux sociaux

A propos

© 2013 - 2019 Grands-Mères, le blog des meilleurs remèdes, astuces et recettes de grand-mère - Tous droits réservés.