5 vrai-faux pour bien se protéger du coronavirus


5 vrai-faux pour bien se protéger du coronavirus


Coronavirus

L’épidémie de Covid-19 suscite de nombreuses réactions. Alors qu’il n’existe encore aucun traitement, comment faire pour se protéger ? Nous apportons quelques éclaircissements avec 5 vrai-faux.

« Je dois bien penser à désinfecter mon smartphone. »

VRAI

Les téléphones portables sont pleins de microbes ! C’est certainement l’objet que l’on touche le plus… et pourtant, rares sont les personnes qui pensent à le nettoyer régulièrement. Si se laver les mains est, en effet, important, la mesure peut être limitée dès lors qu’on retouche son smartphone infesté de microbes. Pensez donc à désinfecter votre téléphone portable tous les jours. Ceci vaut aussi pour votre tablette et votre écran d’ordinateur !

« Je dois me laver souvent les mains. »

VRAI

À en croire certains chiffres effrayants, à peine un homme sur trois et deux femmes sur cinq se laveraient les mains après avoir pris le bus ou le métro. En même temps, nous nous touchons le visage plusieurs milliers de fois par jour. Dès lors, il est évident que le lavage régulier des mains constitue bien la première barrière contre la prolifération des virus quels qu’ils soient (covid-19, grippe, gastro-entérite, etc.). D’autant plus que la bouche, les yeux et le nez sont des zones sensibles qui participent à la transmission du coronavirus.

Dans l’idéal, il faut se laver les mains une fois toutes les heures, en utilisant du savon de Marseille et en frottant rigoureusement pendant plusieurs dizaines de secondes, y compris entre les doigts et sous les ongles. Bien sûr, il convient également de le faire après avoir toussé et éternué, et ce même en cas d’utilisation d’un mouchoir comme moyen de protection. L’usage d’un gel hydroalcoolique constitue aussi une alternative recommandée.

« Je dois porter un masque. »

VRAI et FAUX




Distinguons ici le masque chirurgical du masque FFP2 ou FFP3.

Le premier n’est utile que si l’on est déjà malade et permet d’éviter au virus de se propager.
Quant au second, il permet aux personnes saines de le rester.

Si le ministère de la Santé préconise le port du masque chirurgical pour les personnes contaminées, il n’est pas indispensable de porter un masque de protection en l’absence de symptômes. Cela est d’autant plus vrai qu’un mouvement de panique générale a conduit de nombreux individus à dévaliser les pharmacies, qui peinent à se ravitailler pour équiper les malades. La responsabilité et le bon sens impliquent l’observation de mesures d’hygiène simples mais efficaces plutôt que le port du masque superflu. Cela garantit le bon approvisionnement des hôpitaux, qui eux en ont besoin !

« Je dois mettre mes mains devant mon visage pour tousser ou éternuer. »

FAUX

C’est une mauvaise idée de se protéger avec les mains. Imaginez que vous soyez porteur du virus : vous propagerez ainsi de fines gouttelettes sur votre peau. Au contact d’un objet ou d’une personne, vous faciliterez ainsi la propagation du virus. C’est pourquoi il est préférable d’éternuer ou de tousser dans son coude. Une habitude à prendre qui permet aussi de se prémunir du virus de la grippe !

« Je dois prendre des antibiotiques pour me protéger. »

FAUX

C’est une idée reçue bien tenace et difficile à changer qui consiste à croire que les antibiotiques permettent de garantir de tout. Or, dans le cas de l’épidémie du covid-19, il s’avère que la prise d’antibiotiques n’est sans réel effet pour se protéger. Cela est aussi bien valable en prévention qu’en traitement. Autrement dit, les antibiotiques ne luttent pas contre l’apparition du coronavirus et ne guérissent pas les contaminés ! Pour une raison toute simple : un antibiotique est actif contre une bactérie et non contre un virus. Or, comme son nom l’indique sans doute possible, le coronavirus est bel est bien… un virus !




|