Publicité

Conter fleurette

Conter fleurette

Publicité
Publicité
conter fleurette

Pourquoi dit-on “conter fleurette” ?

L’expression quelque peu désuète « conter fleurette » signifie tenter de séduire par les mots, « faire la cour ». Plusieurs hypothèses existent quant à son origine.

Au 12ème siècle «florette » désignait une “petite fleur”. L’expression viendrait ainsi de la pratique consistant à dire à voix haute les mots que l’on écrivait par le passé sur du papier où de petites fleurs étaient représentées.

Mais au 16ème siècle le verbe « fleuretter » signifiait mentir et « fleurette », baliverne et bagatelle. A l’époque comme de nos jours, les mots doux sans être de purs mensonges, pouvaient être dictés par la fin et justifier le recours à des vérités approximatives.

Il faut enfin évoquer Fleurette de Nérac, la première maîtresse du futur roi Henri IV. Celui qui n’était encore que le prince de Béarn n’était âgé que de 12 ans quand à l’été 1565 il croisa Fleurette, avec laquelle il vécut ses premiers émois.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité