Publicité

Boycotter

Boycotter

Publicité
Publicité
boycotter

Pourquoi dit-on “boycotter”?

Le verbe « boycotter » vient du mot « boycott », du nom de famille de Charles Boycott qui se rendit impopulaire au 19ème siècle en Irlande.

Au milieu du siècle un certain nombre de fermiers locataires de terres cultivées se réunirent au sein de la Irish National Land League pour protester contre des loyers inéquitables. Charles Boycott, retraité militaire, travaillait alors comme gérant de terres pour John Crichton. Il accepta de diminuer le prix de la location des terres de 10%. Mais les fermiers en voulaient davantage et refusèrent de payer. Boycott se mit alors à envoyer des ordres d’expulsion qui ne furent pas exécutés en raison de la grande hostilité des fermiers. Ceux-ci décidèrent d’ostraciser Boycott et tous ceux qui travaillaient pour lui. Il dû quitter son logement et fuir à Dublin où les persécutions se poursuivirent. La pratique du boycott se développa ensuite rapidement.

En 1888, huit ans après que Boycott ait été boycotté, le mot fit son entrée dans le dictionnaire du nouvel anglais d’Oxford puis entra dans le langage français au siècle suivant.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité