Publicité

Bien choisir son premier appareil auditif

Bien choisir son premier appareil auditif

Publicité
Publicité
Femme mûre qui porte une prothèse auditive

Les premiers signes de la perte d’audition peuvent survenir dès l’âge de 50 ans. Ils s’accentuent ensuite avec les années. À partir de 80 ans, cela concerne plus de la moitié de la population. Ça n’a donc rien de rare ni de honteux. C’est ce qu’on appelle la presbyacousie, quand les cellules ciliées de l’oreille commencent à mourir, ce qui dégrade l’audition. Cela fait partie du processus naturel de vieillissement du corps. De ce fait, beaucoup de personnes, généralement les séniors, sont touchés par les problèmes auditifs.

 

Si le niveau de presbyacousie varie (de léger à sévère), cela représente toujours un handicap au quotidien. Ne plus entendre les sons et les bruits qui nous entourent, c’est un peu comme être coupé du monde. Etre privé d’un sens comme l’ouïe peut même créer des situations dangereuses, ne serait-ce qu’en traversant la route. C’est d’autant plus gênant lorsque la communication avec les autres devient difficile, ce qui peut être synonyme de perte de lien social. C’est là que l’appareil auditif devient indispensable ! Si c’est nouveau pour vous, vous le voyez peut-être encore comme une charge, mais il deviendra rapidement un véritable confort au quotidien.

 

Beaucoup de personnes ont encore une image très désuète des prothèses auditives : on les imagine moches, très voyantes, lourdes, basiques. Pourtant, aujourd’hui en France, ces produits sont en constante évolution et bénéficient de technologies de plus en plus pointues. Les formes, couleurs, matériaux sont variés et adapté à chaque besoin. Il existe de nombreux audioprothésistes en ligne et à travers la France tel que Duroc Audition. La plupart d’entre eux proposent un large choix de gammes et d’options avancées adaptées à tous les budgets. Là où l’appareil auditif était au départ un objet encombrant, il se définit à présent comme le prolongement de votre oreille tel un véritable compagnon technologique.

 

Bien sûr le choix de votre prothèse auditive, va dépendre de plusieurs critères essentiels :

 

  • Selon votre degré de perte auditive certains appareils seront plus adaptés que d’autres. L’amplification nécessaire étant le critère central. Un rendez-vous avec un audioprothésiste est indispensable pour savoir vers quel type de modèle vous tourner.
 

  • Votre sensibilité est aussi à prendre en compte puisqu’il est possible de réduire le bruit (vent, voiture, foule, larsen…) pour un meilleur confort.
 

  • Votre style de vie à aussi son importance. Vous êtes plutôt sportif ? Vous aimez aller à des concerts, au théâtre ? Vous travaillez dans un environnement bruyant ou au contact de clients ? 
 

  • Vos attentes en termes de confort et d’esthétique entrent aussi en jeu au moment du choix. Souhaitez-vous un appareil quasi invisible ? Léger ? Design ?
 

  • De nombreuses options technologiques sont aujourd’hui disponibles comme le streaming de la TV, de la musique ou des appels téléphoniques, une fonction Bluetooth, la possibilité de recharger votre appareil sans pile, de tout contrôler via une application mobile, etc…
 

  • Enfin, évidemment, le budget est également un élément important lors du choix de votre appareil. Sachez que grâce à la réforme 100 % santé, vous bénéficiez d’une prise en charge totale de vos appareils auditifs de Classe I. Pour les autres catégories d’appareils, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre mutuelle. À titre d’information, un appareil auditif coûte en moyenne entre 900 et 1300 euros et il est garanti 4 ans.
 

Il est primordial de prendre le temps de choisir l’appareil auditif qui vous convient. Il va rapidement devenir votre plus proche allié du quotidien pendant les années à venir. Le but étant qu’il se fasse totalement oublier afin d’intégrer votre vie en toute discrétion et de retrouver une fluidité dans vos tâches du quotidien ainsi que les interactions sociales. C’est pourquoi, il ne faut pas hésiter à se renseigner et à demander conseil auprès d’un professionnel de l’audition. Il existe de nombreux centres à travers la France qui vous permettent de passer un bilan auditif gratuit. Qu’attendez-vous ?

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité