Publicité

L’avantage d’organiser ses obsèques à l’avance.

L’avantage d’organiser ses obsèques à l’avance.

Publicité
Publicité
Organiser ses obsèques.

Notre société occidentale a fait de la mort un sujet tabou. Pourtant, nous y serons tous confrontés tôt ou tard, la vie est une maladie mortelle et à ce jour aucun remède ne peut nous l’épargner. A défaut d’en parler ouvertement, qui n’a jamais pensé à sa propre disparition ? Plutôt que de laisser vos proches se débattre avec les questions liées à votre décès, soyez altruiste : anticipez en souscrivant une assurance obsèques et épargnez à votre famille le poids financier de vos obsèques.

Le coût moyen des obsèques

En France les obsèques coûtent en moyenne 4 000€. Une belle somme qui peut rapidement flamber en fonction des volontés du défunt ou des choix de la famille. La loi impose des prestations obligatoires lors de funérailles. Elles constituent le minimum que l’entreprise de pompes funèbres sollicitée doit fournir, à savoir :
• un cercueil avec cuvette étanche (matière plastique biodégradable), 4 poignées, et une plaque d’identité, à l’exclusion des autres accessoires intérieurs et extérieurs
• une urne ou un cendrier cinéraire
• l’opération d’inhumation ou de crémation
• la fourniture du personnel pour l’inhumation ou la crémation
• un véhicule agréé pour le transport du corps avant ou après la mise en bière.

A ces prestations peuvent être ajoutées des prestations complémentaires en fonction des circonstances du décès (prélèvement du pacemaker, thanatopraxie en cas de transfert vers un pays étranger, par exemple).
Les coûts des obsèques peuvent varier du simple au double selon les communes. Une inhumation coûte au bas mot entre 2 000€ et 7 000€ selon qu’elle se déroule en province ou en région parisienne.

Qui doit payer les obsèques ?

En l’absence de dispositions particulières (assurance obsèques), les frais d’obsèques sont prélevés sur l’actif de succession. La personne qui s’occupe des funérailles pourra demander à la banque de prélever sur le compte du défunt la somme maximale de 5 000€, qui sera versée directement à l’entreprise de pompes funèbres. Si la valeur des biens de succession est insuffisante, il incombe à la famille (conjoint d’abord, enfants ensuite) de payer les frais d’obsèques, au titre de dette alimentaire.

Qu’est-ce qu’une assurance obsèques ?

L’assurance obsèques, appelée aussi convention ou prévoyance obsèques, est un contrat qui permet d’anticiper le financement de vos obsèques. Vous évitez ainsi à vos proches d’avoir à assumer la charge financière de vos obsèques.

Comparez de suite les tarifs et prestations des assurances obsèques

Deux types de contrat co-existent :

• le contrat en capital qui prévoit uniquement le financement des obsèques. Le bénéficiaire désigné recevra le capital sur présentation d’une facture d’obsèques.
• le contrat en prestations qui épargne en plus à vos proches les soucis d’organisation et de gestion de vos funérailles.
Grâce à ce contrat, vous maîtrisez vos dernières volontés en exprimant clairement les conditions dans lesquelles vos obsèques doivent se dérouler. L’opérateur funéraire désigné recevra le capital garanti, qui servira au paiement des prestations librement choisies par vous-même et précisées au contrat.
La plupart des contrats obsèques incluent des prestations d’assistance pour vos proches, comme la prise en charge des démarches administratives nécessaires après un décès.

La loi Sueur a renforcé la protection des consommateurs en matière d’assurance obsèques. Vous pouvez modifier à tout moment certaines clauses du contrat, notamment le capital, le nom du bénéficiaire ou de l’opérateur funéraire, ainsi que vos volontés essentielles.

Assurance obsèques et assurance décès : ne pas les confondre

L’assurance obsèques et l’assurance décès sont souvent confondues. Or ces deux contrats de prévoyance ont une finalité bien distincte. La seconde est un contrat temporaire qui vous permet de constituer un capital (ou une rente) destiné à protéger l’avenir de vos proches (conjoint et enfants) en cas de disparition accidentelle ou prématurée. Si vous êtes toujours en vie avant le terme du contrat, rien n’est versé aux bénéficiaires et les fonds sont perdus. L’assurance emprunteur est une forme d’assurance décès qui s’achève avec le remboursement intégral du prêt.
Les garanties d’un contrat d’assurance obsèques prennent effet à votre décès, quelle qu’en soit la date. Le capital constitué a pour but exclusif le financement de vos funérailles.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité