Aller à vau-l’eau | Les expressions de grands-mères


Aller à vau-l’eau


aller à vau-l’eau

Quelle est l’origine de l’expression « aller à vau-l’eau » ?

« Aller à vau-l’eau » signifie péricliter, aller en se dégradant.

Au 12ème siècle, un « vau » est une vallée. « Aller à val » ou « à vau » exprimait l’idée de « descendre le long, en suivant la pente de ». Puis pendant quatre siècles on a eu recours à cette expression pour dire « suivre le fil de l’eau » au creux d’une vallée, de façon tout à fait concrète.




Ce n’est qu’ensuite que l’on se mit à l’utiliser de façon abstraite. L’expression prit alors le sens d’un projet humain qui marche mal et dont les perspectives sont très sombres. Mais on utilisait alors encore conjointement l’expression sœur « à val de route » pour exprimer l’idée plus définitive de déroute absolue. Puis avec le temps « à vau-l’eau » prit un sens plus large et se mit à englober cette dernière idée.




|