Publicité

7 alternatives vegan à la viande

7 alternatives vegan à la viande

Publicité
Publicité
Plateau de viandes crues

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes font attention à leur alimentation et à l’impact que cela a sur leur santé et sur la planète. La consommation de viande, en particulier, est de plus en plus remise en question. Il suffit de voir le choix de produits végétariens de plus en plus vaste dans les supermarchés et les restaurants vegan de plus en plus nombreux. Plus qu’une tendance, c’est une véritable prise  de consciences qui s’opère depuis quelques années, en particulier auprès des jeunes générations.

Doit-on obligatoirement consommer de la viande pour être en bonne santé ? Existe-t-il des alternatives équivalentes à la viande ? La question mérite d’être posée.

 

Consommation de viande : quel impact sur notre santé ?

 

La viande fait partie de notre alimentation depuis des générations et beaucoup estiment que c’est une denrée dont l’humain ne peut se passer. Ce qu’on a oublié, c’est que le niveau de qualité de la viande de nos grands-parents n’est pas égale à celle que l’on nous vend aujourd’hui en supermarché. Antibiotiques, OGM, et conditions d’élevages parfois catastrophiques peuvent rendre la viande plus toxique qu’on ne le croit.

 

Manger trop de viande, quelle que soit sa qualité, n’est pas non plus recommandé pour la santé. Il est conseillé de consommer 52g de protéine par jour pour un adulte, or on en consommerait plus de 90g chaque jour.

 

  • Par exemple, la viande contient des protéines animales très acides qui, en grande quantité, sont mal assimilées par notre corps. Cela peut causer de l’hypertension artérielle, de l’ostéoporose ou encore des calculs rénaux.
 

  • Les acides aminés contenus dans la viande sont source de risque pour les maladies cardiovasculaires.
 

  • Sans parler des animaux qui sont nourris aux antibiotiques et aux OGM. Ça aussi, ça passe tout droit dans notre organisme !
 

D’ailleurs, saviez-vous que les végétaliens récupèrent physiquement beaucoup plus vite que les gros mangeurs de viande ? Ils vivent même plus longtemps et en meilleure santé ! La faute aux déchets toxiques provenant de la viande (rouge surtout) que l’organisme a du mal à traiter.

 

Déforestation de la forêt Amazonienne

Consommation de viande : quel impact sur l’environnement ?

 

C’est un sujet d’actualité dont on entend beaucoup parler depuis plusieurs années, et pour cause, la surconsommation de viande a une énorme impact sur l’environnement et le bien-être de la planète

 

  • L’élevage intensif est responsable de 80% de la déforestation de la forêt Amazonienne (et donc de l’habitat de nombreuses espèces). En particulier, les élevages de boeufs qui consomment des centaines de kilos de céréales chaque jour. Et ces plants de céréales, il faut bien trouver de la place pour les cultiver ! Ainsi, plus de 6000km2 de forêts sont détruits chaque année pour y planter du soja OGM.
 

  • Le même problème se pose pour la consommation d’eau, puisque pour produire 1kg de bœuf (qui représente 7kg de céréales), il ne faut pas moins de 15 tonnes d’eau
 

  • Sans parler des gaz à effet de serre produits par les pets de vache qui sont bien supérieurs aux gaz produits par les transports au quotidien. Une vache rejette en moyenne 1,14 kg de CO2 chaque jour et elles sont plusieurs millions !
 

Bref, l’idée n’est pas nécessairement d’arrêter de manger de la viande, mais de diminuer sa consommation en privilégiant si possible les viandes de qualité, bio et locales.

 

Découvrez quelles alternatives à la viande existent aux pages suivantes.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité